Médicaments : attendez-vous à savoir que l’affaire des sartans contaminés n’est pas terminée

Bonjour

C’est une affaire aux frontières d’un scandale international. Depuis six mois les autorités sanitaires en charge de la sécurité du médicament sont confrontées à un dossier sans précédent : la présence d’ « impuretés » (potentiellement cancérigènes) dans des lots de valsartan et d’autres sartans. Il s’agit ici d’une classe très fournie de médicaments essentiels, principalement utilisés pour traiter les patients souffrant d’hypertension artérielle, d’insuffisance cardiaque ou qui viennent d’être victime d’un infarctus du myocarde.

En France depuis le mois d’août dernier l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) « s’assure de la mise en œuvre par les fabricants dans les meilleurs délais des rappels des médicaments concernés par ce défaut de qualité ». Et le dossier ne cesse de s’épaissir. Cette Agence nous apprend aujourd’hui qu’à la suite des nombreux rappels de lots effectués depuis plusieurs mois (et des investigations conduites jusqu’à présent au niveau mondial et français) de nouvelles mesures ont été demandées début 2019 par l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) aux fabricants. Objectif : « qu’ils assurent leur obligation de qualité et de sécurité de l’ensemble des médicaments à base de sartans présents sur le marché français ou prochainement distribués » (sic).

Il y a quelques jours l’Agence France Presse précisait que deux sociétés chinoises (Zhejiang Huahai Pharmaceuticals, Zhejiang Tianyu Pharm.) et trois indiennes (Mylan Laboratories Limited à Hyderabad, Heterolabs, Aurobindo Pharma) fabriquant le principe actif « ont été épinglées dans cette affaire ». Les autorités sanitaires française n’en disent pas plus. Pourquoi ?

Entre les lignes

Dans l’attente des suites médicolégales et judiciaires on lira dans le communiqué de l’ANSM le détail des mesures réclamées pour les médicaments contenant des sartans qui pourraient être concernés par la présence d’ « impuretés » de par leur structure chimique (valsartan, irbesartan, candesartan, losartan et olmesartan). On aprendra ainsi que l’ANSM procède à des analyses des médicaments à base de sartans disponibles en France et qui possèdent la structure chimique (noyau tétrazole) dont la synthèse peut potentiellement conduire à la formation de ces « impuretés ».

On lira aussi, entre les lignes, ce que signifie le fait que l’ANSM demande « la mise en œuvre des moyens supplémentaires par les fabricants commercialisant des sartans ou leurs alternatives pour assurer un approvisionnement suffisant afin de couvrir les besoins des patients français » (sic).

On appréciera, enfin, la précaution prise par l’Agence pour nous prévenir de la suite : « il est possible que de nouveaux rappels de lots de médicaments à base de sartans interviennent si les résultats de ces contrôles révèlent des taux en impuretéssupérieurs aux limites acceptables définies par l’EMA ».

A demain

@jynau

2 réflexions sur “Médicaments : attendez-vous à savoir que l’affaire des sartans contaminés n’est pas terminée

  1. De l’art raffiné de dire sans dire tout en disant qu’on dit pas vraiment ce qu’on dit tout en laissant entendre qu’on pourrait vraiment dire.
    La culture technocratique du risque d’expression zéro atteint des sommets extrêmes.
    Puisse le parachute – car chute il y aura- ne pas présenter de  » taux d’impuretés supérieures aux limites acceptables définies ». Par qui ? Nous le saurons bien.

  2. En toute modestie, les conclusions auxquelles on arrive aujourd’hui, à commencer par une responsabilisation plus forte des détenteurs d’AMM, étaient déjà évoquées dans la conclusion de mon commentaire du 2018-08-15, cf. :
    https://jeanyvesnau.com/2018/08/10/affaire-du-valsartan-contamine-pourquoi-le-produit-cancerigene-na-t-il-pas-ete-detecte/#comments

    Ce n’est que du bon sens !
    Cependant les titulaires de MBA sévissant dans les directions des entreprises pharmaceutiques ne semblent pas vraiment faire preuve d’un bon sens raisonnable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s