Ehpad d’Orléans : on ne saura jamais si les deux soignants sont, ou non, morts de la grippe

Bonjour

Une certitude : ces deux soignants ne s’étaient pas fait vacciner contre la grippe. Une autre certitude : on ne saura jamais s’ils sont ou non morts d’une infection grippale. L’affaire de « l’Ehpad d’Orléans » restera comme une occasion manquée : celle de fournir la démonstration qu’un soignant non vacciné peut mourir de la grippe.

Rappelons les données disponibles. On apprenait il y a quelques jours qu’un patient de l’Ehpad Les Ombrages (La Chapelle-Saint-Mesmin, Loiret) était mort au centre hospitalier régional d’Orléans-La Source. Un décès liée à l’épidémie de grippe qui avait déjà causé la mort de cinq personnes en quelques jours. Parmi ces cinq personnes figuraient deux soignants, salariés d’un centre de soins voisin (CRF des Coteaux) décédés à leur domicile le 24 janvier. Un décès, précisaient les autorités sanitaires, « vraisemblablement » dû à un « syndrome grippal » ; syndrome pour lequel elles étaient en « arrêt maladie ».

Puis, dans un communiqué diffusé dans l’après-midi du 29 janvier, l’ARS Centre-Val de Loire apportait les précisions suivantes :

« Parmi les six décès, le virus de la grippe a été isolé chez un résident. Il s’agit d’un des virus circulants de l’épidémie actuelle de grippe saisonnière, faisant partie des virus inclus dans le vaccin cette année. Il ne s’agit en aucun cas de la grippe aviaire. 

«  La cause du décès ne sera pas formellement établie pour les deux personnes membres du personnel de l’établissement. Leurs décès sont vraisemblablement liés à cette épidémie. Ces personnes, qui n’étaient pas vaccinées, ont présenté des symptômes respiratoires ou pulmonaires, dans le contexte d’un foyer grippal confirmé au sein de l’établissement et de circulation active des virus grippaux dans la région. »

 Mais encore ? Contactée, l’ARS nous précise qu’elle ne donnera pas plus d’éléments concernant ces deux décès. A la fois parce qu’elle ne le peut pas mais aussi parce qu’elle ne dispose pas de plus d’informations quant à la cause de ces deux morts. On peut le dire autrement : aucun prélèvement biologique n’a été fait, en temps et en heure, qui permettrait de rattacher l’issue fatale à une infection grippale.

Etrangeté vs exemplarité

Pourquoi ? On ne le saura sans doute pas. Reste un « faisceau d’indices » et deux points d’interrogation. Et ce commentaire de l’un de nos fidèles lecteur (U. Ucelli) :

« Deux soignants (donc âgés de moins de 65 voire de moins de 60 ans) qui meurent à domicile avec des signes de syndrome grippal, c’est très mystérieux.  On s’attend à ce que les complications de la grippe amènenent à consulter et les malades non abandonnés par la famille ou la société, s’ils meurent meurent à l’hôpital en service réanimation éventuellement sous curculation extracorporelle.

« Habituellement avec la grippe si on en meurt c’est à l’hopital ou dans les 30 jours suivant la sortie, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5632265/ .. de pneumonie, de staphylococcies, autres surinfections, d’infarctus du myocarde, d’encephalite, myocardite, de défaillance multiviscérale, mais je ne pense pas que ça prenne soudainement les gens dans leur sommeil à la maison. Sauf erreur d’évaluation de la gravité par l’entourage ou le médecin. Mais là deux travailleurs d’un Ehpad quasi simultanément morts chez eux, ce peut être un hasard mais c’est étrange. »

Aujourd’hui, à Orléans,  l’ARS « rappelle que la vaccination des professionnels soignants n’est pas obligatoire mais qu’elle est recommandée, pour protéger leurs patients et se protéger eux-mêmes ». On peut aussi rappeler que  ce sujet avait été abordé lors d’une conférence de presse, en janvier 2017, par le Pr Benoît Vallet, alors Directeur Général de la Santé 1. L’Etat français peut contraindre les soignants à se faire vacciner, au nom de la santé publique et dans leur propre intérêt.

Cette obligation existe déjà aujourd’hui pour un certain nombre de vaccinations, comme celle contre l’hépatite virale de type B. Mais bien que prévue par l’article L. 3111-4 comme une obligation vaccinale pour les professionnels de santé, l’obligation vaccinale contre la grippe a été suspendue par le décret n° 2006-1260 du 14 octobre 2006. Elle demeure toutefois fortement recommandée pour les professionnels concernés, en particulier pour les protéger des grippes saisonnières. » Le décret suspensif du 14 octobre 2006 avait été signé par Xavier Bertrand, alors ministre de la Santé et des Solidarités d’un gouvernement dirigé par Dominique de Villepin.  Puis, pendant cinq ans Marisol Touraine n’avait pas jugé bon d’abroger ce décret.

Quant à Agnès Buzyn, qui lui a succédé, elle enjoint régulièrement « les professionnels de santé à adopter une conduite exemplaire ». Sans les y contraindre. Et sans grand succès.

A demain

@jynau

1 Sur ce thème  « Il faut obliger tous les soignants à se faire vacciner contre la grippe » Slate.fr, 12 janvier 2017

 

 

4 réflexions sur “Ehpad d’Orléans : on ne saura jamais si les deux soignants sont, ou non, morts de la grippe

  1. Qui pour dire qu’aucune étude ne montre un intérêt de la vaccination contre la grippe chez les plus de 65 ans ?

    Qui pour dire qu’aucune étude n’est faite pour montrer un lien entre la vaccination des soignants et la protections des résidents ?

    Il faudrait un journaliste qui soit médecin…. pas facile à trouver.

  2. – pétage de plomb –
    Ayant bossé dans le milieu de l’élevage, il m’arrive de comparer les méthodes utilisées en élevage et en médecine humaine.

    Par exemple, dans un élevage, contre un virus, pour simplifier :
    – soit on ne vaccine pas, mais si un individu est atteint, on abat tout le troupeau (tous les animaux susceptibles d’avoir été contaminés)
    – soit on vaccine tout le troupeau
    Evidemment, on ne peut pas « abattre le troupeau » en médecine humaine… Mais on a d’autres méthodes (vaccination, par exemple). Quand je vois les chipotages de certains à appliquer les « autres méthodes », il m’arrive de me demander ce qu’ils penseraient si on leur proposait le choix avec l’abattage…
    – fin de pétage de plomb –

    @Hervé_02 ( – note: je ne suis pas sûr d’avoir compris le sens exact de vos propos – )

    Par des tests statistiques on sait que la grippe standard engendre une surmortalité chez les personnes fragiles, personnes fragiles qu’on trouve (entre autre) en grande quantité dans les EHPAD. Donc si on veut faire baisser la mortalité liée à la grippe en EHPAD, il est important de vacciner tous les résidents. Et comme la vaccination ne marche pas toujours à 100%, il est important que toutes les personnes qui approchent les résidents d’un EHPAD ne puisse pas transmettre la grippe (càd: soient vaccinées ou mettent des moyens de protection adapté: vu la facilité de contagion de la grippe, ça revient à enfiler une combinaison NBC!).
    Principe d’immunité de groupe. Qui protège par exemple les nouveaux nés du risque de décès par la coqueluche.

    Si vous êtes chirurgien, votre métier implique de vous désinfecter les mains avant de rentrer au bloc. Si vous refusez, on vous obligera à changer de métier.
    Si vous êtes régulièrement en contact avec des personnes risquant de mourir de la grippe, il me semble logique que vous soyez vacciné contre la grippe. Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, changez de métier : celui-là implique que vous soyez vacciné.

    Pour un cas voisin sur le sujet, cf Mary Mallon surnommée Typhoid Mary

    • @Childeric

      qu’est-ce qui ne faut pas entendre comme connerie. LA première de toute : « on sait que la grippe standard engendre une surmortalité chez les personnes fragiles ». admettons mais pour arriver à « donc si on veut faire baisser la mortalité liée à la grippe en EHPAD, il est important de vacciner tous les résidents. » C’est du n’importe quoi. Les études montre qu’il n’y a aucun lien entre les deux et que la vaccination ne change RIEN. plutôt que de péter les plombs sur vos références animales. aller vous instruire.

      Deuxième connerie : l’immunité de groupe. Montrez une étude sérieuse sur l’immunité de groupe. Juste une.

      Maintenant que VOUS voulez vacciner tout le monde, VOUS devez apporter la preuve de
      1 – son innocuité
      2 – son efficacité individuelle
      3 – son efficacité collective.

      Bon courage.

      Il y a tout plein de blogs de médecins qui parlent de cela et réfléchissent plutôt que de vomir a propagande des décérébrés.

      • « Deuxième connerie : l’immunité de groupe. Montrez une étude sérieuse sur l’immunité de groupe. Juste une. »
        Ah. Ok. Argumentation typique identifiée.

        Bon, des études sérieuses sur le thème il y en a beaucoup.
        Mais je suppose que si je vous en cite une, vous allez me dire « oui mais celle là elle est pas , montrez m’en une autre ». Jusqu’à ce que je n’en ai plus. Vu qu’une étude « sérieuse », pour vous, c’est une étude qui démontre que l’immunité de groupe n’existe pas. :D.
        On est plus dans la science, on est dans la conviction, la foi… Partant de là ça ne sert à rien de discuter.
        Moi-même, vous n’arriverez jamais à me convaincre du bienfait culinaire des betteraves à la crème :D… Ou des bienfaits de l’imposition des mains… (sauf prodigué par mon partenaire, dans une région ad hoc, merci 😀 ).

        J’admets, j’ai eu tort de m’énerver. C’est juste que des fois ça ne sert à rien, mais ça défoule.
        Je suis ravi de connaître vos convictions. Ca m’évitera de vous répondre à l’avenir. C’est une perte de temps.

        Au plaisir…

        PS: juste pour le fun, mais vous n’êtes pas obligé:
        « Les études montre qu’il n’y a aucun lien entre les deux et que la vaccination ne change RIEN »
        « Montrez [moi] une étude sérieuse » qui démontre vos propos? « Juste une ». 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s