Champs de compétences : Agnès Buzyn pourrait prochainement quitter le gouvernement

Bonjour

C’est une « indiscrétion exclusive » des Echos (Cécile Cornudet) : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, pourrait très prochainement quitter le gouvernement. Cette figure de proue de la société civile « envisagerait f’être candidate aux prochaines élections européennes » sur la liste de La République En marche (LREM). « Elle doit rencontrer prochainement Stéphane Séjourné, le directeur de la campagne du mouvement présidentiel. Sans être tête de liste, elle pourrait faire partie d’un quatuor de personnalités pour porter la campagne » précise le quotidien économique.

Il ajoute que cette l’ancienne hématologue et professeure des universités a souvent exprimé son envie de s’inscrire en politique sur la durée, dans un mandat électif. Quitter le gouvernement ? C’était le 10 février dernier. Nous avions, pour notre part, déjà perçu un symptôme signifiant.  « Quand le moment du bilan sera venu, voilà un portrait qu’il faudra retrouver » écrivions-nous. Un portrait intitulé « Buzyn, la ministre qui veut se ‘’lâcher’’ ». Signé d’Anna Cabana on le trouvait alors dans le Journal du Dimanche.

S’autoriser à parler de tout

Portrait peu banal d’une ministre longtemps tenue pour idéale et dont on découvrirait (à l’Elysée) qu’elle serait notablement sous-employée. « Profil rassurant », certes, mais ne parvenant pas à imprimer dans les médias – à la différence notable de Marlène Schiappa, 36 ans. « Aux yeux des journalistes, les sujets n’existent que s’ils sont polémiques, confiait Agnès Buzyn. Je ne parle pas fort et je ne suis pas clivante. » Et encore :

« J’en ai marre qu’on me cantonne uniquement à mon champ de compétences Je veux bien parler tous les jours de la grippe et des urgences mais je suis engagée sur tous les  sujets (…) On a besoin d’un récit collectif. Je veux pouvoir m’autoriser à parler de tout. »

Elle disait encore souhaiter désormais « faire de la politique et [se] lâcher » (sic). « Si cette option se confirmait, elle devrait quitter le gouvernement précisent Les Echos. Et ce à l’occasion du remaniement qui est envisagé dans les prochaines semaines pour remplacer les ministres candidats aux européennes du 26 mai et aux élections municipales de 2020. » Contacté le vendredi 22 février par Le Quotidien du Médecin  (Martin Dumas Primbault), l’entourage d’Agnès Buzyn  a déclaré « ni confirmer ni infirmer cette information » et « ne pas vouloir faire de commentaire pour le moment ». Certes. Mais jusqu’à quand ?

A demain

@jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s