Extrémismes : la ministre Agnès Buzyn sait désormais où sont cachés les citoyens antivaccins

Bonjour

Avant son départ vers d’autres cieux politiques Agnès Buzyn a accordé un entretien au Parisien ( Elsa Mari). Sur le thème de la recrudescence mondiale de la rougeole – et des responsabilité françaises en particulier  : «On est vu comme le pays capable de propager la rougeole dans le monde» (sic).

Où l’on entend la ministre des Solidarités et de la Santé se féliciter d’avoir, pour endiguer la baisse de la couverture vaccinale,  rendu obligatoires onze vaccinations pédiatriques – dont celle contre la rougeole. Combien de temps va-t-il nous falloir pour rattraper le retard ? « Je n’ai pas fait le calcul, avoue la ministre. Mais ce sera peut-être un peu plus rapide que prévu. Nous avons observé un rattrapage progressif de la vaccination chez les familles. Les parents qui ont des nourrissons et qui doivent donc maintenant être obligatoirement immunisés ont pris conscience qu’il n’y avait pas de raison de ne pas le faire avec leurs autres enfants, plus âgés. »

Au pays de Louis Pasteur

« Il y a encore vingt ou trente ans, notre taux de vaccination était tout à fait suffisant. Comme beaucoup de pays, la France a subi les campagnes de désinformation et elle y a été visiblement très sensible. L’Organisation mondiale de la santé nous regarde désormais comme une bizarrerie. On est le pays de Pasteur et pourtant on nous considère commue un mauvais élève, capable de propager le virus dans le monde. »

 Le Parisien demande à Agnès Buzyn si elle a « identifié les groupes à l’origine des campagnes anti-vaccination » ?

« On sait qu’il s’agit, en général, de gens d’extrême gauche ou d’extrême droite. Il y a aussi des mouvances au sein de certains partis politiques. Regardez la liste d’Europe écologie-Les Verts aux européennes. La numéro 2, Michèle Rivasi, est une fervente antivaccin. C’est quand même un drôle de choix.»

Drôle de déclaration. Dans un NDLR Le Parisien rappelle que Michèle Rivasi conteste être une « fervente antivaccin ». La numéro 2 de la liste d’Europe écologie-Les Verts aux européennes va-t-elle demander réparation à Agnès Buzyn,  future numéro 1 de la liste La République en Marche ?

A demain

@jynau

 

4 réflexions sur “Extrémismes : la ministre Agnès Buzyn sait désormais où sont cachés les citoyens antivaccins

  1. 1) La mesure d’extension à 11 vaccins a été menée de manière autoritaire: on cherche en vain sur internet un site où seraient indiqués, de manière simple, de quelles maladies on cherche à protéger les enfants, et quel danger ces maladies présentent
    2) Beaucoup pointent les adjuvants (je crois que c’est le terme) tels que l’aluminium, dont l’absence de nocivité ne semble pas établie: n’est-il pas possible de se passer de cet adjuvant (ou bien est-ce seulement plus simple de ne pas imposer de chercher d’autres solutions)?
    3) Puisque selon la ministre et son entourage les effets secondaires ne touchent qu’un nombre infime de vaccinés, pourquoi n’y a-t-il pas une prise en charge totale de ces éventuels effets secondaires?

  2. Il manque plus que d’en trouver chez les antisémites et elle aura fait un carton plein au bullshit bingo.

    Elle n’a pas brillé par sa compétence à son poste et on l’envoie sur des cieux plus haut. on se demande pourquoi les gens sont contre l’europe. cette personne va être payée à faire le playmobil à strasbourg et bruxelle à lutter contre le bien commun.

    Elle ne manquera pas. comme pour valls : bon débarras.

    ps : pour cb les effets touchent un nombre infime de vaccinés ? avec une pharmacovigilance digne de la cote d’ivoire dont le gros du travail est de trouver une raison de refuser les maigres déclarations qui arrivent à être faites, je ne suis pas certain que l’on ai une véritable vision des incidents. en fait ce n’est que quand des indépendants et des associations arrivent à percer le plafond de verre que l’on peut avoir un peu de justice médicale.

    Pendant combien d’année la pharmaco voyait rien pour le médiator ? et elle a vu quoi pour le vioxx ?

    Qui peut encore croire ces gens ? et ceux qui s’appuie dessus pour assener leurs vérités ?

  3. En effet, Mme Buzyn parle maintenant comme une vraie femme politique. Et argumente à haut niveau de preuve ….
     » On sait qu’il s’agit, en général, de gens d’extrême gauche ou d’extrême droite. Il y a aussi des mouvances  »
    « Je n’ai pas fait le calcul ».
    Non ce n’est pas une Simone Veil.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s