Publicité : « Alcool : jamais plus de deux verres par jour et encore, pas tous les jours ! »

Bonjour

Avant-hier un verre était accepté avec interdiction de passer à trois, synonyme de dégâts. Aujourd’hui c’est la barre est à deux avec restriction au long cours (pas plus de dix verres par semaine). Des jours sans une seule goutte, en somme.

Et voilà, sorti du chapeau publicitaire sanitaire : « Pour votre santé, l’alcool c’est maximum deux verres par jour, et pas tous les jours ». Cette formule entend résumer « les nouveaux repères de consommation d’alcool élaborés dans le cadre des travaux d’expertise de Santé publique France et de l’INCa ». Un objectif inaccessible ou presque puisque force est de constater (données du Bulletin épidémiologique hebdomadaire) que les Français sont loin, aujourd’hui, de « respecter ces repères » : un quart des Français de 18 à 75 ans dépasse au moins l’un des trois repères ; les hommes sont davantage concernés par ce dépassement (33%) que les femmes (14%) ; les plus jeunes consomment plus « intensément » que les plus âgés, dont la consommation est « plus régulière ».

Campagne plus que limitée dans le temps : du 26 mars au 14 avril 2019 sous le patronage du Ministère des Solidarités et de la Santé et de Santé publique France. Il s’agit de  « rappeler à chacun que toute consommation d’alcool comporte des risques » et donc de « promouvoir les nouveaux repères ». Mieux encore un nouvel outil est également mis à la disposition de tous sur le site alcool-info-service.fr pour évaluer sa consommation et faire le point sur les risques encourus.

François Bourdillon, Directeur général de Santé publique France :

« Notre objectif est de permettre aux Français de faire le choix éclairé d’une consommation à moindre risque pour leur santé. Sans nier la dimension ‘‘plaisir’’ qui peut être associée à la consommation d’alcool, cela nécessite de faire connaître les risques associés à l’alcool, de diffuser auprès de tous les nouveaux repères de consommation et d’inviter les Français à réfléchir sur leur consommation. ».

Trop élégante sobriété

Il s’agira aussi de faire peur puisque « contrairement aux idées reçues, les risques pour la santé d’une consommation d’alcool existent dès le premier verre quotidien ». La nouvelle campagne est ainsi construite autour des risques méconnus associés à la consommation d’alcool.

« Au-delà de 2 verres par jour vous augmentez vos risques d’hémorragie cérébrale, de cancers et d’hypertension. Pour votre santé, l’alcool c’est maximum 2 verres par jour. Et pas tous les jours ».

Le nouveau spot, d’une trop élégante sobriété, sera diffusé du 26 mars au 14 avril sur les chaines nationales et d’Outre-Mer, sur les plateformes de vidéo en ligne et sur les réseaux sociaux. Ce dispositif est complété par des « chroniques radio », des « publi-rédactionnels », une « campagne digitale » et la diffusion de vidéos dans les salles d’attente des hôpitaux ou maisons de santé.

« Autre objectif du gouvernement, faire respecter l’interdiction de vente de tabac et d’alcool aux mineurs, peu appliquée, précise Le Monde. Des mesures de formation des débitants de boissons et buralistes sont prévues, tout comme des contrôles. » Pour un peu on croirait rêver éveillé.

A demain

@jynau

3 réflexions sur “Publicité : « Alcool : jamais plus de deux verres par jour et encore, pas tous les jours ! »

  1. Ah que vilà une information insuffisante !

    Comment juger « vous augmentez vos risques d’hémorragie cérébrale, de cancers et d’hypertension »

    Désolé mais cela ne dit rien . Si c’est exprès c’est louche. Si ce n’est pas exprès c’est de l’incompétence. Dans les 2 cas c’est masl

    D’autant plus mal que l’alcool dont le vin, est un mal terrible.
    Pas de doute (ça ‘arrache les doigts, car normalement il y a toujours une place pour le doute scientifique.

    Pourquoi est-ce insuffisant ?
    Parce qu’il manque des données quantitatives et (bis repetita …) non pas l’augmentation du risque relatif, qui sert à tromper, mais l’augmentation du risque absolu.

    Pourquoi ne nous les donne -t-on pas ? Avec la réserve modeste (car on ne manque pas d’autres éléments de preuve : plausibilité scientifique).
    (« Qui le dira » ? )
    Un peu trop tard cette nuit pour aller chercher ces chiffres qui devraient pourtant exister.

    Augmenter le risque dès le premier verre même s’il ‘y en a qu’un par jour 5 jours par semaine,, ça c’est contestable par contre car :
    – pas de plausibilité scientifique
    – cela sort d’études d’observation ayant toutes sortes de défaut (chercher « ioannidis », « nutrition », « JAMA ») forcément biaisées, et ne permettant PAS d’inférer une relation de causalité
    – un type d’alimentation suspecter en épidémiologie mais aussi démontré par une étude d’intervention (essai contrôlé mais pas strictement en aveugle (impossible) pour diminuer la mortalité de toutes causes chez les survivants d’infarctus du myocarde, c’est le régime méditerranéen enrichi en acide alphalinlénique (via l’huile de colza) , régime qui comporte le vin au repas (pas en dehors) en petite quantité. Et il y a une plausibilité scientifique.

    Les recommandations actuelles sont sages et « vivables ». Pas plus de 2 verres par jour et pas tous les jours et pas plus de 10 par semaine. Ca me parait un peu beaucoup ceci dit
    Le risque de « tous les jours » c’est la dépendance.
    Mais ce risque persiste-t-il si c’est un verre par jour tous les jours à l’un des repas ?

  2. Bonjour, sur quelle étude scientifique ces recommandations se basent-elles? J’ai entendu une chronique du Docteur Dominique Dupagne l’année dernière se basant sur une synthèse du Lancet sérieuse (83 études compilées, 600 000 sujets) indiquant qu’une consommation d’alcool non négligeable (2 bouteilles de vin par semaine) n’a pas d’effet nocif, statistiquement, sur la mortalité… MErci de nous éclairer!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s