«Scoop sur les implants mammaires siliconés». L’Agence du médicament a été doublée

Bonjour

« La décision est historique. D’après les informations du Monde (Emeline Cazi et Stéphane Horel) et du Consortium international des journalistes d’investigation, l’Agence nationale française de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) doit annoncer, jeudi 4 avril, l’interdiction des implants mammaires macrotexturés en silicone et des implants en polyuréthane.»

De fait les journalistes sont invités, demain 4 avril, par le Dr Dominique Martin, Directeur général de l’ANSM, et le Dr Christelle Ratignier-Carbonneil, Directrice générale adjointe de l’ANSM pour partager un « petit déjeuner presse ». Thème abordé :  « Implants mammaires et risque de lymphomes anaplasiques à grandes cellules ».

L’ANSM n’avait pas pensé aux possibles fuites. Dans une lettre adressée aux fabricants le 2 avril, révélée par Le Monde, l’agence explique que cette décision de police sanitaire a été prise « au vu du danger rare mais grave » que posent ces implants, soit « l’augmentation significative » des cas de lymphomes anaplasiques à grandes cellules (LAGC) depuis 2011. Le LAGC, écrit l’ANSM, « est une pathologie cancéreuse rare mais susceptible de conduire au décès des patientes ».

« Si les mécanismes biologiques de la maladie sont encore inconnus, précise le quotidien vespéral, il est désormais établi que le port de ces implants dits macrotexturés en est la cause. Conçus pour leur « effet velcro », qui permet à la prothèse de mieux adhérer aux tissus, ces implants pourraient créer une inflammation chronique qui déclencherait la maladie. A ce jour, 688 cas de LAGC ont été répertoriés dans le monde. On en comptait 58 en France, en février dernier, dont trois mortels.

Tout va très vite désormais, dans ce domaine. « L’ANSM annoncera demain l’interdiction des implants mammaires macrotexturés en silicone et des implants en polyuréthane, prévient une attachée de presse quelques minutes après le scoop du Monde.  Nous vous proposons la réaction du Dr Jacques Saboye, président de la Société française de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique ». On n’ose imaginer, demain, l’ambiance du petit déjeuner de presse.

A demain

@jynau

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s