EDF refuse de poser des filtres magnétiques chez ses clients médicalement «hypersensibles»

Bonjour

Qui comprendra quoi à cette décision de justice ? D’une part c’est une nouvelle défaite judiciaire pour les militants opposés à l’installation à leur domicile de compteurs électriques Linky.  Le juge des référés du tribunal de grande instance de Bordeaux a débouté, mardi 23 avril, 206 plaignants « anti-Linky ». Réunis pour certains en associations ils réclamaient l’arrêt du déploiement, ou le retrait, de ces « compteurs intelligents » – invoquant des raisons de santé, une atteinte au libre choix, à la vie privée, ou le manque de professionnalisme des poseurs. D’autre part la même justice entend les personnes « hypersensibles » dotées d’un certificat médical.

« De nombreux collectifs de citoyens ne veulent pas de ce nouvel appareil vert anis capable de fournir via Internet des données sur la consommation électrique des foyers qui en sont équipés, rappelle l’AFP. D’ici à 2021, 35 millions de compteurs communicants doivent obligatoirement être en service, selon un décret d’août 2010. »

« Treize certificats médicaux à l’appui »

Pour le juge bordelais il apparaît que les demandeurs « ne justifient pas de l’existence d’un trouble manifestement illicite, que ce soit par rapport au droit à la consommation ou au Règlement général sur la protection des données (RGPD) ». « Ils ne justifient pas davantage d’un dommage imminent, que ce soit par rapport à leur santé, à la sécurité des personnes et des biens ou à la qualité du travail demandé aux installateurs », ajoute-t-il, dans une décision à laquelle l’Agence France-Presse a eu accès.

Mais dans le même temps le juge des référés a considéré que treize des requérants qui avaient, certificats médicaux à l’appui, invoqué des symptômes (maux de tête, insomnies, notamment) à l’audience de mars, « justifient d’un trouble manifestement illicite par manquement d’un principe de précaution ». Pourquoi ? Parce la pose d’un compteur Linky s’est faite chez eux « sans la pose d’un filtre les protégeant des champs électromagnétiques ». Dans leurs cas, il a donc condamné Enedis à poser sous deux mois un « dispositif de filtre les protégeant » de ces champs. Enedis, filiale d’EDF, a « prévu de faire appel de cette décision ». Elle assure que « toutes les mesures réalisées par les organismes indépendants mettent en évidence des niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires ».

 Plus qu’une question financière il semble bien qu’il s’agisse ici d’une question de principe. Pourquoi poser un filtre dès lors que l’on refuse la relation de causalité ? Il serait, de ce point de vue, intéressant de pouvoir consulter les certificats médicaux qui ont conduit le juge de Bordeaux à cette cote rationnellement bien mal taillée.

A demain

@jynau

 

4 réflexions sur “EDF refuse de poser des filtres magnétiques chez ses clients médicalement «hypersensibles»

  1. Je ne me souviens plus s’il y a eu une étude en double aveugle avec ondes versus pas d’ondes.

    Si non elle manque … mais ce serait potentiellement stchigmatchisant comme on prononce de nos jours.

    On se souvient de ces personnes électrosensibles d’un quartier ou venait d’être posée une antenne telephonique et soufrfrant de mille maux … et de leur déni « ça ne change rien » lorsqu’il leur fut révélé (ce fut filmé et certains portaient des heaumes d’aluminium en feuille – ???!!) que l’électricité n’était pas branchée et qu’il n’y avait pas d’émission de rien. Patatras.

    Alors il peut exister de véritables exemples d’hypersensibilité électromagnétique mais on peut rester prudent. Je parie plutôt sur le syndrome répandu du bouc émissaire

  2. « niveaux de champs électriques et magnétiques très largement inférieurs aux limites réglementaires  » : certes, pris isolément, le niveau du champ électromagnétique est très faible ; le problème des ondes électromagnétiques du compteur Linky , c’est qu’ elles se rajoutent à toutes celles déja émises dans la maison (wi-fi etc.) , avec des risques potentiels donc majorés de « brouillard électromagnétique » pernicieux : source « La prévention des risques des champs électromagnétiques » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/rayonnements/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=126&dossid=338

  3. Il est légitime d’être contre Linky :
    – pour des raisons de protections des données personnelles et de la vie privée
    – pour l’opacité et les inexactitudes concernant les calculs de consommation d’énergie
    – pour les aléas (erreurs) causées par des actions à distance d’ouverture ou de fermeture de ligne
    – pour les coupures intempestives causées par une « sur-réaction » du compteur par rapport à des pointes transitoires de consommation, obligeant à augmenter artificiellement la puissance des contrats.

    En revanche, il est totalement ridicule de lutter contre Linky pour cause de « rayonnement électromagnétique ». Les signaux électromagnétiques émis par le compteur sont sporadiques et totalement négligeables. Les téléphones sans-fil, les téléphones portables, les télécommandes radio (alarme, portail, …) émettent plus de rayonnements électromagnétiques que Linky. Je ne parle même pas des lignes à haute tension.

    Les opposants au Linky se sont totalement décrédibilisés en traitant la problématique Linky sous le mauvais angle : le rayonnement électromagnétique du compteur est un faux problème.


    PS: Je suis ingénieur Génie Électrique : Électrotechnique, Électronique, Automatisme (y compris : traitement du signal et mesures).

  4. « Il serait, de ce point de vue, intéressant de pouvoir consulter les certificats médicaux »

    Oh voui voui voui!

    Documentons la pratique du Bullshit chez les médecins!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s