Affaire de La Pitié-Salpêtrière : la lecture faite par le Pr Lionel Naccache (sur France Inter)

Bonjour

Mercredi 8 mai 2019. Le Pr Lionel Naccache, neurologue, est l’invité du Grand Entretien de France Inter pour la sortie de son ouvrage « Nous sommes tous des femmes savantes » (éditions Odile Jacob). Nicolas Demorand lui pose une question sur la récente affaire de La Pitié Salpêtrière, où œuvre ce spécialiste des sciences cognitives.

« Votre hôpital s’est retrouvé au cœur de l’actualité il y a tout juste une semaine suite à la manifestation du 1er mai. Comment avez-vous vécu ces événements et l’immense emballement qu’ils ont suscité ?

Je les ai vécu comme la plupart d’entre nous. Je n’étais pas à l’hôpital, le 1er mai. Mais quand j’ai appris ce qui s’était passé le soir même, j’ai d’abord été horrifié. Je mes suis dit si on en arrive à une situation où des manifestants sont capables de prendre d’assaut un hôpital – un des derniers lieux où le rapport des gens sont payés pour s’occuper de la santé d’autres personnes – si ça c’est tombé, alors c’est une catastrophe…

– Et puis évidemment, le lendemain, quand on voit les vidéos… c’est le double effet …C’est une seconde réaction de dégoût, de colère. On en vient à se dire que s’il y a une sorte de manipulation.. ou disons une utilisation  … si ces manifestants n’étaient pas une masse organisée, un commando à l’assaut de la réanimation … S’il y a une manipulation de cette information dès le début 1 … alors cela devient extrêmement préoccupant.

– La société d’information dont je parlais tout à l’heure c’est une société qui favorise le fait que l’information est immédiatement accessible sans effort et à tout le monde. Mais ça veut dire aussi que l’on a une responsabilité plus accrue qu’auparavant. Parce qu’on peut enflammer des réactions immédiates – j’ai parlé, dans un autre livre d’’’épilepsie sociale’’ – et donner des réactions d’un impulsivité dingue….

Vous en parlez, entre-vous, à l’hôpital ?

On en parle mais sans doute pas plus qu’à l’extérieur. Car c’est quelque chose qui a secoué toute la société. »  

A demain

@jynau

1 La chronologie précise des faits du 1er mai reste encore à établir ainsi, corollaire, que la hiérarchie des responsabilités dans cette affaire. De ce point de vue un élément important sera la visualisation/décryptage des images de vidéo-surveillance dont Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP, avait précisé, le 2 mai, qu’elles étaient « édifiantes ».

 

4 réflexions sur “Affaire de La Pitié-Salpêtrière : la lecture faite par le Pr Lionel Naccache (sur France Inter)

  1. On peut peut être passer à autre chose ! Le ministre a été imprudent voire même fait preuve d’amateurisme en politique en reprenant à son compte l’interprétation du directeur général de l’AP-HP. Ce dernier qui nous a habitué à mieux lorsqu’il était dans les ministères déçoit par son manque de retenue et d’une manière générale par sa gestion des crises successives de l’AP-HP. Mais la récupération par les détracteurs de l’action gouvernementale est patente, en commençant par celle des manifestants eux-mêmes à travers leur conférence de presse. Il n’y a pas eu de blessé, c’est l’essentiel. 48 heures de battage médiatique sur cet épisode, c’est excessif. Passons à autre chose car il y a des sujets plus importants, comme la nécessaire révolution économique qui intégrera dans ses gènes la réduction des inadalités, de l’insalubrité des logements, la transition énergétique et le respect de la biodiversité sans pour autant rejeter le progrès scientifique.

  2. C’est ridicule .
    Comme disait Michel Rocard , un évênement surprenant est moins souvent le fait d’un complot intelligemment ourdi et finement fomenté que le fruit de l’incompétence.
    La citation serait  » Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot exige un esprit rare. »
    En ce qui concerne Castaner …. passons !

    Et même s’il n’a pas l’air d’avoir inventé la poudre à couper l’eau chaude, il est improbable qu’il soit assez crétin pour proclamer une attaque sachant que mille vidéos viendront décrire les faits.

    • ;-), bonjour Umberto Ucelli 🙂

      Excellente :-)) cette façon créative « d’inventer la poudre à couper l’eau chaude » … ça pourrait marcher, qui sait , et même faire un excellent programme électorâââle , enfin ça , on le croira …

      ou pas …
      Pour les plus puristes, c’est l’histoire des grenouilles, vous savez les grenouilles … qui …

Répondre à Jeanjean Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s