Oui, Agnès Buzyn a laissé la porte grande ouverte à la pratique de la médecine homéopathique

Bonjour

C’est fait : comme elle s’y était engagée, la ministres des Solidarités et de la Santé a rencontré les représentants du lobby français pro-homéopathie : sept représentants d’un collectif ,composé du Syndicat National des Homéopathes français (SNMHF), de l’Association Homéo-Patients France (AHP France), de la Société Savante d’Homéopathie (SSH) et de 14 autres organisations de patients, de professionnels de santé et d’entreprises du médicament 1. Une rencontre « en vue d’échanger sur sa décision de dérembourser les médicaments homéopathiques ». Au terme de cette rencontre, un communiqué destiné à la presse.

 On y apprend qu’Agnès Buzyn a confirmé la décision de déremboursement – à partir de janvier 2021, avec un passage au taux de 15% au premier janvier 2020. « Sans nier l’utilité de l’homéopathie, les bénéfices pour les patients et la légitimité des médecins à orientation homéopathique, elle a rappelé qu’elle s’était uniquement conformée à l’avis de la Haute Autorité de Santé, peut-on lire dans ce communiqué. Nous le regrettons profondément pour les patients et professionnels de santé, d’autant plus que cet avis ne tient pas compte de la spécificité du médicament homéopathique. »

 Et puis on lit ceci :

 « Nous avons bien pris note de l’écoute de Mme la Ministre à l’égard de nos préoccupations concernant les impacts de cette décision sur les professionnels de santé, les patients et les salariés. Nous avons pris acte de son ouverture quant à l’opportunité de mener de nouvelles études en vue d’une réévaluation des médicaments homéopathiques. Madame la Ministre a également rappelé que la décision ne devait remettre en cause ni la place de l’homéopathie dans l’offre de soins, ni la liberté d’accès des patients à cette thérapeutique. »

En d’autres termes, à l’exception de la programmation du déremboursement rien ne change sous le ciel de France. Une « réévaluation » de l’efficacité des spécialités contestées n’est pas à exclure. La discipline continuera à être enseignée, la spécialité reconnues et les consultations prises en charge par la collectivité. Et, déjà, des mutuelles annoncent qu’elles prendront en charge à 100% les médicaments déremboursés – parfois à grand renfort de publicité comme Alptis (pleine page dans Le Monde) Quant au « collectif », il déclare : Quant au « collectif », il déclare :

« Nous restons déterminés à poursuivre la mobilisation collective pour maintenir l’homéopathie comme discipline médicale exercée par des professionnels de santé formés et intégrée dans notre système de soins, au bénéfice des millions de patients qui y ont recours. »

Pour l’heure rien ne filtre sur les actions à venir du camp d’en face.

A demain @jynau

 1 Société homéopathique internationale de soins de support en oncologie – SHISSO, Société Française d’Homéopathie – SFH, Fédération Nationale des Sociétés Médicales Homéopathiques de France- FNSMHF, Syndicat National de la Préparation Pharmaceutique – SN2P, CNP MEP Médecine Anthroposophique, CNP MEP Médecine Homéopathique, Fédération Française des Sociétés d’Homéopathie – FFSH, Centre Homéopathique de France – CHF – Centre de santé Saint- Jacques, Centre d’Enseignement de Développement de l’Homéopathie- CEDH, Institut National Homéopathique Français – INHF Paris, Collectif Safemed, Boiron, Lehning, Weleda.

9 réflexions sur “Oui, Agnès Buzyn a laissé la porte grande ouverte à la pratique de la médecine homéopathique

  1. Communiqué Collectif du15 Juillet 2019 :
    Source : https://www.homeopathie-francaise.com/index.php/homeo-news/communique-collectif-du15-juillet-2019
     
    { Entretien entre Mme Agnès Buzyn et les représentants de 17 organisations de patients, de professionnels de santé et d’entreprises du médicament engagés pour l’homéopathie: la Ministre confirme que la place de l’homéopathie dans le système de soins n’est pas remise en cause
     
    Sept représentants de notre collectif, composé d’organisations de patients, de professionnels de santé et d’entreprises du médicament engagés dans l’homéopathie en France, ont été reçus par la Ministre des Solidarités et de la Santé jeudi 11 juillet, en vue d’échanger sur sa décision de dérembourser les médicaments homéopathiques.
     
    La Ministre a confirmé la décision de déremboursement à partir de janvier 2021. Sans nier l’utilité de l’homéopathie, les bénéfices pour les patients et la légitimité des médecins à orientation homéopathique, elle a rappelé qu’elle s’était uniquement conformée à l’avis de la Haute Autorité de Santé. Nous le regrettons profondément pour les patients et professionnels de santé, d’autant plus que cet avis ne tient pas compte de la spécificité du médicament homéopathique.
     
    Nous avons bien pris note de l’écoute de la Ministre à l’égard de nos préoccupations concernant les impacts de cette décision sur les professionnels de santé, les patients et les salariés. Nous prenons également acte de l’ouverture de la Ministre quant à l’opportunité de mener de nouvelles études en vue d’une réévaluation des médicaments homéopathiques.
     
    Madame la Ministre a également rappelé que la décision ne devait pas remettre en cause ni la place de l’homéopathie dans l’offre de soins, ni la liberté d’accès des patients à cette thérapeutique.
     
    Nous restons déterminés à poursuivre la mobilisation collective pour maintenir l’homéopathie comme discipline médicale intégrée dans notre système de santé au bénéfice des millions de patients qui y ont recours. }

    … Y a -t-il eu des documents audio, ou vidéo, de cette rencontre ?
     

    • Entre autres menues questions :
      < Madame la Ministre a également rappelé que la décision ne devait pas remettre en cause ni la place de l’homéopathie dans l’offre de soins, ni la liberté d’accès des patients à cette thérapeutique. … 🤔

      … Serait-il possible d’avoir de plus , beaucoup plus précises & exactes précisions, sur les deux Ni ???

  2. Pour infos:

    La dernière newsletter de Juin 2019 de l’ECH, est pleine de nouvelles très stimulantes.

    https://mailchi.mp/cfbc43f34fd2/ech-newsletter-june-2019

    En suivant l’arborescence, de la page, vous pourrez aisément aller sur l’onglet : < Français, pour ceux qui en auraient besoin.

    Là, on parlera d’une ‘Journée dédiée à la Médecine Intégrative à l’Université de médecine vétérinaire de Vienne‘, qui a été, comme on s’en doute, un immense succès . Les articles sont en allemand, (là, de suite, je n’en ai pas trop le temps, mais je pense assez les traduire sous peu, tellement, ils sont importants).

    Par ailleurs, pour les francophones, il faudrait retenir la date de PARIS, au 15 Novembre 2019 , 'Conference on Homeopathy and Antimicrobial Resistance : one-day conference' on “Homeopathy, its role and value to address Antimicrobial Resistance” , donc ‘Homéopathie , son rôle & sa valeur envers les résistances microbiennes ‘, avec le Pr Jennifer JACOBS (Washington), Pr Leoni BONAMIN (Sao Polo) Dr Lex RUTTEN (NL) Dr Elisabeth ELLINGER (NL), Dr Francesco MACRI (Rome), Dr Bernard POITEVIN (France).

    … et bien d'autres choses d'importances , comme d' entrée de Go, cette dyscrépense, oups, disconvenance, divergence , discrépance, … entre le choix des patients et les préjugés des sciences académiques … À méditer, dirait Hippocrate (-460_-377), n'est-ce pas ?

    Avec respectueuses salutations.

  3. Certaines pratiques sexuelles me font un bien fou physiquement et psychologiquement. Puis-je savoir quand Agnès B. va me rembourser mes sex-toys et quelles mutuelles en font le remboursement à 100%? Les études de médecine vont elles bientôt comporter des cours de dominatrix et de tantrisme?

  4. Pour les Ni en Ni grands ouverts :

    Bonjour, vous ne verrez finalement Rien dans la presse, …dit la Porte…
    Aussi, … vous n’entendrez que leçons des détracteurs ???

    Voici donc, le communiqué de la ‘Société Savante d’Homéopathie’ pour Juillet 2019 :

    { Mme Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé a annoncé dès mardi dernier, 10 Juillet, dans la presse, qu’elle avait décidé de dérembourser les médicaments homéopathiques au 1er Janvier 2021, selon un calendrier censé permettre à la communauté homéopathique de s’organiser.
    Elle avait convoqué les représentants du collectif de défense de l’homéopathie le jeudi 12 juillet, les plaçant de facto devant le fait accompli lors de cette entrevue.
    La Société savante y était représentée par sa présidente.

    Mme Buzyn nous a ainsi présenté la situation, en réaffirmant sa volonté inflexible de suivre l’avis de la HAS, en qui elle place toute sa confiance, au point de n’avoir pas elle-même pris le soin de prendre connaissance du contenu du dossier déposé.
    Elle a tenté de rassurer les représentants des patients et des médecins en expliquant que cette décision ne menaçait pas la place de l’homéopathie dans le système de santé. Quant à la place de l’enseignement de l’homéopathie au sein des universités, elle a expliqué que cette responsabilité était dans les mains des doyens dans le cadre de l’autonomie des universités.

    La SSH l’ayant déjà rencontrée lorsqu’elle présidait la HAS, nous lui avons rappelé notre démarche auprès de l’INSERM afin d’obtenir un soutien institutionnel et méthodologique pour évaluer l’homéopathie, démarche malencontreusement interrompue par la polémique déclenchée en Mars 2018. Elle a reconnu et salué ces efforts, nous encourageant à les reprendre, car si des travaux supplémentaires étaient apportés au dossier, ils pourraient être de nature à faire reconsidérer le remboursement du médicament homéopathique. Cependant à notre requête d’un soutien du ministère de la santé pour mettre en place ces travaux, elle a répondu qu’il n’en était pas question, que le ministère ne souhaitait pas s’immiscer dans des travaux qui devaient être soutenus par l’industrie.

    Il est à noter également que la presse qui avait été convoquée par le ministère en conférence, a ensuite longuement interviewé la délégation de la communauté homéopathique, mais n’en a finalement pas fait état (les homards de Mr de Rugy étaient plus intéressants !). C’est ainsi que l’on nous coupe aussi la parole…(…) }

  5. Allez, encore une petite réflexion :

    Pour ceux qui ont suivi les échanges officiels, au sujet de la décision de déremboursement du Médicament Homéopathique, ils ont aussi, ceux là, entendus le discours politique officiel, disant en substances, que cette démarche n’a rien de budgétaire. Qu’elle se distingue, par sa philosophie, à ne pas laisser sur la ‘solidarité nationale’, le poids de ‘produits’ n’ayant pas démontré de leurs efficacités …

    Admettons … Et l’on passera sur les démonstrations… Comme le dit la SSH (Société Savante d’homéopathie), nous n’avons pas pu, … même nous faire seulement entendre !!!

    … Quant aux études futures ou prochaines, laissées à ‘l’em-porte’, donc, rappelons le … laissons voir parler une autre des médecines dans le collimateur solidaire actuel, et donc comment, des études pourtant menées, peuvent là aussi, si facilement s’em-discréditer.

    C’est à lire ICI : < De nombreuses études ont en effet été réalisées depuis 2004, afin de renforcer la légitimité de cette pratique sans cesse remise en cause. Mais leur probité a été affaiblie par le fait qu’elles sont financées par l’Association française pour la recherche thermale l’ (AFRETh), elle-même dépendante économiquement des établissements thermaux (…) ¡ !!

    https://www.midilibre.fr/2019/08/26/occitanie-le-thermalisme-dans-le-viseur,8376358.php

    • Question :
      Faut-il des lors considérer que l’accréditation scientificisée, ne se décline exclusivement qu’ à l’EmPorte ???

      Ah … des preuves aux probités … décidément … ‘dominassurances toutantrix®), pour répondre à l’anonyme® (voir post plus haut) ???

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s