La Civette : désormais un seul et unique terminal pour les gabelles et les addictions légales

Bonjour

Réunir les gabelles et les addictions légales dans un même terminal. Et imaginer le buraliste heureux. Suite à une procédure concurrentielle de marché public, lancée par la Direction générale des Finances publiques, le réseau des buralistes français a été retenu pour recevoir le paiement par les particuliers (en espèces et par carte bancaire), de leurs créances fiscales, amendes et prestations locales de service public. Dans le cadre de cette procédure, la Confédération nationale des buralistes avait constitué un groupement avec la Française des Jeux.

Après l’annonce d’une expérimentation de la vente de « tickets de trains » chez les buralistes le résultat de cet appel d’offres conforte le « grand projet de Transformation » des buralistes, conduit actuellement par la Confédération.

En pratique les Français pourront, à partir de l’été 2020, régler leurs impôts, leurs amendes mais aussi leurs factures de crèche, de cantine ou d’hôpital dans les bureaux de tabac.  « Les détaillants concernés pourront ainsi recouvrer les paiements des contribuables pour le Trésor public, via le même terminal avec lequel ils enregistrent les prises de jeu », se félicite Stéphane Pallez, la PDG du groupe FDJ.  

Usagers satisfaits

Ce « paiement de proximité » pour les factures de services publics, les impôts et les amendes sera d’abord mis en place dès le 1er janvier dans 18 « départements test », avant d’être généralisé à compter du 1er juillet 2020, a précisé la le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin dans un entretien au groupe de presse Ebra.

Ce paiment sera ainsi disponible dans 4 700 bureaux de tabac, fournissant une activité complémentaire à des commerçants en quête de diversification face à la baisse des volumes de vente de tabac – un monopole qui génère toutefois encore aujourd’hui entre 60 % à 80 % de leurs revenus. À terme, le service pourrait s’étendre à la totalité des 24 500 bureaux de tabac du pays, a indiqué à l’AFP Philippe Coy, président de la Confédération des buralistes.

Les agents du fisc ? Ils pourront, grâce au temps libéré, se « consacrer à des missions d’accompagnement des usagers » Et l’administration fiscale restera « seule compétente pour accorder des délais de paiement ou engager des procédures de recouvrement forcé » explique Bercy. Qui ajoute (sans rire) :  « La satisfaction des usagers sera en outre régulièrement évaluée ».

A demain @jynau

2 réflexions sur “La Civette : désormais un seul et unique terminal pour les gabelles et les addictions légales

  1. Bon. Ben, pourquoi pas. De mon point de vue, c’est le type même de décisions qui devraient se décider idéalement à un niveau régional plus que national. Mais pourquoi pas…

  2. Est-il logique quand on veut réduire l’addiction au tabac et à l’alcool d’obliger les personnes dépendantes à aller chez leur « dealer » de drogue( TABAC + Alcool) pour pouvoir payer leur facture ,PV et autres?? Cela laisse rêveur quant à la politique de réduction des risques de consommation Tabac + Alcool appliquée par les « crânes d’œuf » comme aime à les surnommer Le Canard Enchainé à propos des technocrates…
    AG.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s