Grossesses alcoolisées : Agnès Buzyn a-t-elle toujours le pictogramme à son programme ?

Bonjour

Nul ne le sait mais elle existe : la « Journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Fœtale » (SAF). Ce sera  le 9-09-2019. A cette occasion Santé publique France (SpF) « souhaite sensibiliser les femmes et leur entourage aux différents risques liés à la consommation d’alcool pendant la grossesse ». Ce qui est tout sauf inutile 1. Depuis 2015 on ne compte plus les campagnes recommandent, par précaution, de s’abstenir de consommer toute boisson alcoolisée pendant la grossesse. « Dans cette perspective l’entourage peut être d’un très grand soutien aux femmes concernées » estime SpF. Ce qui n’est pas faux.

C’est ainsi que pendant un mois la France découvira durant une nouvelle « campagne d’information » (montant non connu)  pour promouvoir le message « Par précaution, zéro alcool pendant la grossesse ». Le dispositif s’appuie sur un message pédagogique, transparent et accessible avec pour objectif de renforcer la connaissance des risques « sans culpabiliser les femmes ».

Un logo ignoré du plus grand nombre

« Il comprend notamment un spot publicitaire développé en partenariat avec les chaines du Groupe M6. Il met en scène les deux animateurs Norbert Tarayre et Julia Vignali. Parents eux-mêmes, ils témoignent de l’aide essentielle que l’entourage (familles, amis) peut apporter aux femmes enceintes pour rester abstinentes face aux nombreuses sollicitations auxquelles elles sont confrontées tout au long de leur grossesse (sorties, festivités…). »

Compter aussi avec un important volet digital (sic) pour promouvoir par précaution l’abstinence en ciblant plus particulièrement la consommation occasionnelle d’alcool pendant la grossesse. Sans oublier  http://www.alcool-info-service.fr/alcool-et-vous/alcool-grossesse/accueil

On rappellera toutefois (treize ans déjà !)  qu’un arrêté du 2 octobre 2006 (signé de Xavier Bertrand) impose la présence sur toutes les bouteilles d’alcool d’un pictogramme représentant une femme enceinte, un verre à la main, barrée d’un trait rouge, ou d’un message ainsi rédigé: «La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant.»  Un logo ignoré du plus grand nombre – à commencer par les premières intéressées. Agnès Buzyn s’était intéressée à cet avertissement. A dire vrai elle ne connaissait pas très bien le sujet (Le Monde). Depuis plus d’un an elle « travaille avec les alcooliers sur la taille et la couleur ». On attend. Pour voir.

A demain @jynau

1 Selon les données du Baromètre santé 2017 publiées par Santé publique France, la consommation d’alcool pendant la grossesse, n’est pas rare en France. En effet, parmi les femmes interrogées, enceintes au moment de l’enquête ou mères d’un enfant de moins de 5 ans : près de 6 femmes sur 10 ont déclaré avoir été informées des risques de la consommation d’alcool par le médecin ou la sage-femme les suivant ou les ayant suivies ; une sur dix  a déclaré avoir consommé de l’alcool occasionnellement pendant sa grossesse.  Bien que moins élevée qu’en 2010 (deux femmes sur dix selon les résultats de l’Enquête Nationale Périnatale), cette proportion reste importante puisqu’elle pourrait avoir eu un impact sur près de 90 000 naissances.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s