PMA pour toutes, veuves exceptées ? Comment Agnès Buzyn convaincra-t-elle les députés ?

Bonjour

Voici donc l’histoire –édifiante– d’une profonde incohérence politique révélée par la révision de la loi de bioéthique.On sait que le gouvernement défendra dès le 24 septembre devant le Parlement l’extension aux couples de femmes et aux femmes seules l’accès aux techniques de procréation médicalement assistée, une mesure aussi appelée «PMA pour toutes».

La mesure a été votée le 11 septembre par la commission spéciale de l’Assemblée nationale, mais elle est contestée par celles et ceux estimant qu’une thérapeutique contre la stérilité ne saurait être mise en œuvre à d’autres fins sans danger et prise en charge par la collectivité. Des contestataires qui empruntent parfois les chemins esparpés de la religion catholique et invoquent la « malédiction » (François-Xavier Bellamy).

Dans une belle unité le gouvernement et les députés macroniens répondent, en substance, qu’il ne s’agit ici que de répondre à une nouvelle « demande sociétale », de gommer autant que faire se peut une forme de discrimination entre femmes et de ne pas établir de différence entre la stérilité pathologique d’un couple hétérosexuel et la situation des femmes seules ou homosexuelles. A l’unisson (ou presque) le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) explique que cette ouverture s’inscrit «dans une revendication de liberté et d’égalité dans l’accès aux techniques de PMA pour répondre à un désir d’enfant».

« Désir d’enfant » ? Qui pourrait résister ? Qui devrait ? On peut certes entendre la logique gouvernementale. Il est en revanche nettement plus difficile de comprendre comment le même gouvernement peut, dans le même temps, s’opposer à une demande s’inscrivant dans la même logique: celle de lever l’interdiction de la PMA post mortem….

A lire sur Slate.fr : « PMA pour toutes, sauf pour les veuves. Agnès Buzyn entend maintenir coûte que coûte l’interdiction faite aux femmes d’avoir accès aux spermatozoïdes de leur compagnon décédé conservés par congélation ou à leurs embryons. »

A demain @jynau

Une réflexion sur “PMA pour toutes, veuves exceptées ? Comment Agnès Buzyn convaincra-t-elle les députés ?

  1. Bonjour,

    … Si le ‘Taurobole’ était un sacrifice expiatoire des temps antiques … l’interdiction de la PMA post mortem, est-elle l’omnipotence ‘incroyablement rationnelle’ d’une ‘scientotauro machique’ nouvelle en offrande sociétale pour les quelques milliards de la gestation pour autrui ???

    Ainsi … Les veuves en question, … auraient-elles alors tous intérêts, à avoir confié à des organismes privés, la location rente de ‘leurs’ semences maritales, au cas où, il leur soit nécessaire d’en implanter (après le dit décès du père), ‘dans’ une donneuse rétribuée pour ça ??? … Ben finalement, ça se tiendrait plutôt bien … Non ???

    Post scriptum :

    Le film « Bull », Grand Prix 2019 du 45ème festival du cinéma américain de Deauville, n’a pas de bande-annonce …
    Sans doutes est-ce mieux comme ça ¡!
    Il traite de l’intérieur, … d’un pays abandonné par ses politiques ultra libérales de capitalismes intégraux , que ce soit pour l’école , pour la santé », en écologies , les morales , ou institutionnalités … Bravos .

    Pour en savoir plus : https://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/festival-de-deauville/le-festival-du-cinema-americain-de-deauville-recompense-bull_3617003.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s