Mediator® : l’Agence du médicament promet de concourir à la manifestation de la vérité

Bonjour

C’est un peu banal communiqué de presse que vient de publier la direction générale de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Une initiative aux frontières du superfétatoire sinon du mélange des genres. Le voici :

« Le procès du Mediator s’ouvrira lundi 23 septembre 2019 au tribunal de grande instance de Paris. L’ANSM attend de ce procès que les souffrances des victimes et de leurs familles soient reconnues et que justice leur soit rendue (sic).

« L’ANSM a été créée en 2011 par la loi, en réponse au drame du Mediator, dans le cadre d’une continuité juridique avec l’Afssaps. Cette nouvelle structure a pour principal objet de renforcer la sécurité sanitaire afin qu’une telle affaire ne puisse se reproduire. L’ANSM, par la voix de son directeur général le Docteur Dominique Martin, participera aux débats judiciaires dans la transparence la plus totale, afin de concourir à la manifestation de la vérité et d’assumer sa responsabilité d’établissement public.

« La loi a doté l’ANSM de règles de gouvernance et de fonctionnement fondamentalement différentes de celles de l’Afssaps : les règles de déontologie et de gestion des conflits d’intérêt sont plus exigeantes en vue d’une parfaite transparence. A cette fin, l’agence a mis en œuvre des mesures extrêmement strictes visant à assurer son indépendance. Ainsi, elle ne reçoit aucun financement des industries de santé, qui par ailleurs ne participent à aucune instance de gouvernance.

« Enfin, l’ANSM échange en permanence avec les professionnels de santé et les patients, de manière à les impliquer dans les processus de décision et à garantir un accès sécurisé aux produits de santé. La préoccupation constante et quotidienne de l’ANSM et de ses agents est, et demeure, d’assurer la sécurité des patients. »

On rappellera, avec Le Monde, que conformément aux réquisitions du parquet, sont renvoyées devant le tribunal correctionnel quatorze personnes physiques et onze personnes morales, dont les Laboratoires Servier et l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), les premiers pour « tromperie aggravée » et la seconde pour « homicides et blessures involontaires ».

Où l’on voit donc, aujourd’hui,  que pour l’ANSM, le Mediator® est synonyme de « drame ». Pour sa part Prescrire, célèbre mensuel indépendant de l’industrie pharmaceutique qui joua un rôle non négligeable dans la prise de conscience 1 qualifie aujourd’hui cette affaire de « désastre » – quand chacun, dans les médias, use aisément du terme de « scandale ».

Le communiqué de presse de l’ANSM aura-t-il un impact sur les juges ? Faut-il s’attendre désormais à un communiqué des Laboratoires Servier ? Qui s’opposerait, quarante-trois ans après la mise sur le marché du médicament, à la manifestation de la vérité ?

A demain @jynau

1 Prescrire fait la promotion de « Visages du Mediator », un ouvrage qui recueille, les portraits et les blessures de cinquante-deux personnes reconnues victimes à l’issue d’une expertise médicale – ainsi qu’une préface d’Irène Frachon, un résumé de l’histoire du Mediator et une postface du mensuel. Un ouvrage « sensible, fort et juste » commente le mensuel et dont la publication «  s’inscrit dans le droit fil des actions de Prescrire pour informer et sensibiliser, afin d’assurer à tous les patients un accès à des soins de qualité ». Prescrire s’engage d’autre part à affecter les bénéfices générés par la vente de cet ouvrage au dispositif « Abonnés Solidaires », qui vise à aider les soignants des pays à faibles revenus et les professionnels de santé en formation à obtenir une (in)formation pharmacothérapeutique de qualité. 208 pages – 195 x 265 mm – 24,50 €

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s