Auto-prélèvement vaginal : pourquoi n’est-il pas déjà systématiquement proposé ?

Bonjour

Dans une indifférence quasi générale, les derniers chiffres français viennent de tomber: en 2018, le cancer du col de l’utérus a causé 1.117 morts prématurées. Dans le même temps, 2.920 nouveaux cas étaient diagnostiqués. On trouvera toutes les données dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France (SpF). Où l’on comprend, cruel paradoxe, que l’on parvient à surveiller dans le détail les conséquences d’une affection qui, mieux dépistée, pourrait être pratiquement éradiquée.

L’analyse ne manque pas d’inquiéter. Les progrès observés depuis 1990 plafonnent depuis 2005, tandis que l’on ne parvient toujours pas à réduire les inégalités géographiques. Au point que les spécialistes de SpF en viennent, comme désabusé·es, à parler ouvertement du «fardeau du cancer du col de l’utérus». Dans ce contexte, un espoir.

A lire, sur Slate.fr : « L’auto-prélèvement vaginal pour prévenir le cancer du col de l’utérus est (enfin) d’actualité Il ne reste plus aux autorités politiques et sanitaires qu’à le proposer. » 25 septembre 2019

A demain @jynau

2 réflexions sur “Auto-prélèvement vaginal : pourquoi n’est-il pas déjà systématiquement proposé ?

  1. Un petit bémol sauf erreur ou ignorance coupable de ma part sur l’article dans Slate:
    « http://www.slate.fr/story/181926/cancer-col-uterus-auto-prelevement-vaginal » :

    « On sait aussi que cette affection peut être prévenue par une vaccination, souvent critiquée ou contestée.  »

    Je ne crois pas qu’on le sache, mais qu’on pense que. A moins que l’on aie des données solides sur l’incidence des nouveaux cas de cancer et non de condylomes, dans les générations vaccinées.

    Comme j’ai la paresse d’aller chercher les dates de « généralisation » des vaccins et de consulter les registres de x pays en traitant dans les tranches d’âges , si quelqu’un a une reviue récente décente je suis preneur.

    Sur le web difficile de se fier à des sites aveuglément pro-vac sans justification scientifique correcte et anti-Vaccination aussi peu scientifique et parfois « allumés ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s