Homéopathie : jusqu’en 2018 Agnès Buzyn croyait qu’il s’agissait de «principes actifs»

Bonjour

C’est juré : jusqu’en août dernier, elle ignorait que l’on buvait de l’alcool dans les loges VIP. Il y a quelques jours la ministre des Solidarités et de la Santé faisait une nouvelle confidence, de taille, sur sa connaissance de l’homéopathie. Un éclairage a contrario sur les vertus de faire venir au sein de l’exécutif d’éminents acteurs de la société civile.

Il faut, pour bien comprendre, remonter au 12 avril 2018. Ce jour-là Agnès Buzyn est l’invitée du perfide Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC/BFM TV. Deux mois auparavant, dans Le Figaro le 19 mars, des médecins s’en étaient pris avec virulence à l’homéopathie. D’autres praticiens, plus que favorables à cette pratique, ont répliqué en portant plainte devant l’Ordre des médecins contre leurs confrères signataires.

Continuer à rembourser ou pas ? L’homéopathie continuera à être remboursée avait, en souriant, assuré Agnès Buzyn. Et ce même si c’est « probablement un effet placebo » (sic).  « Les Français y sont attachés, si cela peut éviter le recours à des médicaments toxiques (re-sic), je pense nous y gagnons collectivement …. ça ne fait pas de mal ! ». Et Mme Buzyn de précise que parmi les médecines « non conventionnelles » l’homéopathie était « aujourd’hui  la seule à être remboursée ». Tollé immédiat chez les militants de la médecine fondée sur les preuves. Embarras en haut lieu. C’était le début d’une longue et passionnante affaire médicale, pharmaceutique et politique (que nous rapportâmes ici-même et sur Slate.fr) – une affaire qui se conclut finalement, dans la douleur, par la programmation du déremboursement des spécialités homéopathiques.

Foie de canard et piscine olympique

Comment une ministre longtemps médecin hospitalier, puis accumulant les responsabilités à la tête d’institutions sanitaires avait-elle pu s’exprimer ainsi sur l’homéopathie ? Le Point (Thomas Malher et Géraldine Woessler) revient sur cet édifiant épisode dans un portrait élogieux consacré à la ministre : « Agnès Buzyn, la meilleure d’entre eux ?». « Incollable sur les techniques de greffe et les immunosuppresseurs, l’élève brillante d’est fait recaler sur les granules appréciées des Français » écrit Le Point.

« Je viens d’une spécialité traitant de maladies graves, et l’homéopathie n’était pas dans mon champ de vision, se défend Agnès Buzyn. Et, nous dit Le Point, elle jure : « Je croyais qu’on diluait un principe actif ». Vraiment ? Avant de découvrir, « consternée », « qu’on prend un extrait de foie de canard et qu’on le dilue dans une piscine olympique, qui elle-même est diluée à l’échelon de la galaxie ».  On comprendra qu’il s’agit ici d’une liquide métaphore hépatique et interstellaire qui fait l’économie du « mal contre le mal » et de la « dynamisation ». Une métaphore qui n’explique pas que ce dossier éminemment politique n’ait pas en amont été travaillé, comme il se devait, par son cabinet.

Le Point : « Assise toute droite dans le lumineux bureau de son ministère, face à la tour Eiffel, Agnès Buzyn s’anime, écartant les bras sur le mode : que vouliez-vous que je fasse ? ».  Agnès Buzyn : « Une fois que j’ai su, je ne pouvais plus lâcher prise, ou bien je perdais  toute crédibilité dans le champ médical ». On connaît la suite, qui vit la ministre (enfin) informée de son dossier politique ne plus lâcher prise et, ainsi, ne pas perdre de crédibilité dans le champ médical – du moins dans le champ qui ne soigne pas, parfois, grâce à l’homéopathie.

A demain @jynau

3 réflexions sur “Homéopathie : jusqu’en 2018 Agnès Buzyn croyait qu’il s’agissait de «principes actifs»

  1. Bonjour,

    Il y a beaucoup à dire, sur les manières, et le style, qui ont animés les non possibilités de débats, au sujet d’une médecine peu onéreuse, qui s’intéresse à des dimensions de santés passionnantes, et n’en déplaisent à Mme Buzyn, parfois, en situations d’urgences …
    Il serait vraiment salutaire, que les ’décideurs ‘ se renseignent mieux, sur ce dont ils se permettent de parler , et malencontreusement, de décider …

    L’article nommé, du Point, restera sans doutes, un modèle du genre ! Misères …

    Malheureusement, les échanges qui ont pu avoir lieu, au sujet des remèdes homéopathiques, au plus fort des polémiques, et des décisions si importantes, au regard des enjeux phénoménaux de santés publiques et de biodiversités, ont montré à quels points, une ‘dialoguicité ‘fermée, peut aller, jusqu’à ce que l’on nommera , pudiquement sans doutes, … des formes de dogmatismes … avérés.
    Misères encore …

    De l’autre côté du Rhin, en Allemagne, et au même moment, …les débats ont été encore plus vigoureux, laissant à montrer, ce qui anime la ‘mouvance’ des dits ‘Sceptiques ‘… en arrière fond … misères , là encore … d’encore !
    Ainsi, l’on continuera là-bas, d’étudier le mode d’action des remèdes homéopathiques , l’on continuera de soigner avec respects même les plus précaires, l’on continuera de prendre en compte les situations cliniques les plus complexes pour des populations souvent poly pathologiques , l’on continuera de considérer l’avis et le choix des populations en leurs libertés les plus fondamentales … etc … etc …
    Et les remèdes homéopathiques, seront pris en charge, … pour le peu qu’ils coûtent, par l’assurance maladie … oui … ça c’est en Allemagne …

    Pour la France, en vous laissant bien imaginer quels peuvent être les joyeux dégâts, …en pareilles circonstances, un conseiller du ministère vient enfin de répondre favorablement, pour , …
    SIC: ‘ échanger sur les pistes de réflexion visant à limiter l’impact du déremboursement sur la place de l’homéopathie et sur son accessibilité’ …

    < que vouliez-vous que je fasse ?  … simplement , Mme la ministre, simplement, écouter et entendre, … les connaisseurs, les usagers honnêtes, les praticiens aguerris à cette médecine rigoureuse comme exigeante … simplement .
    Seulement, et simplement.

    Pour rappels: dogmatisme:
    < P. ext. Disposition d'esprit d'une personne à affirmer de façon péremptoire ou à admettre comme vraies certaines idées sans discussion; p. méton. système qui en résulte. Dogmatisme étroit, fanatique, pesant, prétentieux. Le dogmatisme invétéré des juristes (Traité sociol.,1968, p. 183):
    2. … un vaste procès des dogmatismes économiques et de leurs conceptualisations étroites et implicitement normatives est déjà ouvert; … L'Univers écon. et soc.,1960, p. 9.06-8.
    Source : https://www.cnrtl.fr/definition/Dogmatisme

  2. En suite directe à cette information, je voudrais placer ici, une confortable question, à l’adresse des détracteurs assidus, de la médecine homéopathique.

    Pour ceux qui suivent ce blog, vous vous souvenez sans doutes, que nous en avions croisé de sérieux … L’ami Flaubert, ne s’en est toujours pas remis :

    « La censure, quelle qu’elle soit, me paraît une monstruosité, une chose pire que l’homicide ; l’attentat contre la pensée est un crime de lèse-âme. La mort de Socrate pèse encore sur le genre humain. »
    Gustave Flaubert – 1821-1880 – Lettre à Louise Colet …

    En effet, quoi qu’ils veuillent bien en dire, (ce soir encore, après la publication du communiqué ordinal, … c’est festival sur internet et tweeter !!!) et dans le monde entier, des recherches de très hautes qualités, s’intéressent en profondeurs , honnêtement, à des dimensions médicales ou thérapeutiques, de premières urgences ou nécéssités, en nos temps hasardeux.
    Pourquoi, ces éminents détracteurs, ne se frottent ils pas en direct, aux pare terres internationaux, des meilleurs connaisseurs en la matière ? Le dernier congrès international de Londres, en juin 2019, a été une réussite vraiment porteuse . Les interventions , méritent vraiment que ces soi disant intéressés aux recherches médicales de qualité, y regardent avec moins de dénigrements …
    Pourquoi, ceux qui ont le mot charlatan si facile, ne viennent-ils pas, à des rencontres de ce niveau, où il se traite de sujets cruciaux, pour lesquels de bons cerveaux, de bonnes idées, apporteraient progrès et échanges constructifs, en domaines médicaux les plus variés ??
    Pourquoi, ces antis à l’emporte-pièce, se comportent ils ainsi ???

    AUSSI, et … Si jamais, le courage en venait à certains : Paris (France) et la Tour Eiffel, vont accueillir ‘le rôle et l’importance de l’homéopathie, pour combattre l’antibiorésistance’, le vendredi 15 novembre 2019, de 9 h à 18 h…

    Source: https://homeopathyeurope.org/ech-autumn-meeting-programme/

    Sont attendus, entres autres:
    Pr Leonicus Bonamin: (Sao Paulo) – Paulista University : « Homeopathy and expérimental infections : in vivo and in vitro experiments with bacteria, fungi, protozoan . »
    Pr Jennifer Jacobs (Washington ): « Homeopathy: an alternative to antibiotics for childhood infections. »
    Pr Francesco Macri ( la Sapienza University – Rome): « Homeopathy & antibiotic resistance, data collected from Italian working groups. )
    Dr Liesbeth Ellinger (Netherlands) : « Antimicrobial resistance in production animals. Can Homeopathy offer solutions ? »
    Dr Lex Rutten (Netherlands): « Homeopathy instead of antibiotics in respiratory tract infections : certainly less harmful, probably more effective. »
    Dr Katharine Gaertner: Wisshom: « Antibiotic use in clinical studies on Homeopathy – a systemic review. « 
    Dr Bernard Poitevin : France : « Silicea as a complément to antibiotics – critical reading of the HAS report on homeopathic medicinal products efficacité in human care. »

    Human care … CARE … vous aurez bien lu.

    Avec respectueuses salutations.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s