Grève du codage des soins et actes hospitaliers: une belle passe d’armes au sein de l’AP-HP

Bonjour

« Grève du codage des soins hospitaliers » : c’est la dernière initiative en date issue de l’actuelle mobilisation du « Collectif Inter-Hôpitaux ». Selon un constat largement partagé la Tarification à l’activité (T2A) complique et démultiplie les actes médicaux – en alourdissant la facture pour la Sécurité sociale. Elle est de plus  inadaptée pour la prise en charge de maladies chroniques et de personnes âgées.

Pour les médecins, « participer à la résistance organisée par le Collectif Inter-Hôpitaux » signifie qu’ils cesseront de déclarer à la direction comptable de leur hôpital chaque acte médical pratiqué au cours de leur journée de travail. Nous publions ci-dessous, à titre documentaire, un échange éclairant sur ce thème entre Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP et la Pr Olivia Gillion-Boyer de (Hôpital Necker – Enfants malades).

A demain @jynau

Le mail de Martin Hirsch au personnel médical de l’AP-HP (16-10-2019)

« Mesdames et messieurs,

Certains médecins de l’AP-HP ont annoncé leur intention de ne plus procéder au codage des soins et des actes et cette action est discutée dans des assemblées générales. Je souhaite alerter chacun des conséquences pratiques du non codage pour nos hôpitaux, comme je l’ai fait au directoire hier.

La première conséquence, à court terme, est que cela nous contraindra à activer davantage des marchés auprès de prestataires privés, comme nous le faisons pour aider des équipes lorsqu’il y a un retard dans le codage. Le recours à ces marchés a un coût certain et ne garantit pas la même qualité de codage; y recourir pour de nombreux hôpitaux provoquera une dépense sur le budget 2019 au détriment d’autres dépenses, au moment même où nous avons donné des consignes de vigilance sur les charges médicales et hôtelières.

La deuxième conséquence est à plus moyen et long terme. Vous savez que nos recettes dépendent de notre taux de recouvrement qui lui-même se fonde sur la facturation qui résulte du codage. Vous êtes souvent nombreux à déplorer nos performances, encore insuffisantes, en matière de recouvrement et les dizaines de millions que nous perdons chaque année.

Pour mieux recouvrer, il faut facturer tôt et précisément. Toutes les données montrent que plus on facture tard, plus le taux de recouvrement baisse. Toutes les perturbations à l’automne 2019 auront donc des conséquences immédiates sur nos recettes de l’année mais aussi des conséquences différées quand il s’agira dans un an, deux ans, voire trois ans, de constater que des créances ne sont pas recouvrées et doivent être admises en non valeur.  Ceci expose donc fortement au risque, dans les années qui viennent, à avoir à prendre des mesures d’économies pour compenser cet effet retard.

Ces deux points n’ont rien de symbolique mais sont des conséquences pratiques  et, je crains,  inévitables d’un arrêt total ou partiel du codage. Je ne vois pas comment cet effet, qui aggravera nos difficultés récurrentes, pourra être compensé par une décision de nos tutelles. C’est donc l’ensemble des activités de l’AP-HP qui auront à en supporter les effets qui n’auront pas de conséquences sur d’autres acteurs mais sur notre propre capacité de financement des projets

 Je sais que cette action provoque des débats. Il me paraissait important d’informer de ses conséquences et je pense utile que chacun puisse en avoir connaissance. De notre côté, comme vous le savez, nous n’avons pas besoin de la pression du non codage pour être à l’écoute des difficultés et pour faire le maximum pour y trouver des solutions et faire jouer notre pouvoir de conviction, qui est d’autant plus fort, qu’il est porté collectivement .

Je vous remercie de transmettre ce message à vos équipes. Il me semble important  que chacun puisse avoir une information précise au moment utile.

Bien cordialement »

La réponse de la Pr Olivia Gillion-Boyer (17-10-2019)

« Pardonnez moi Mr Hirsch, mais je suis extrêmement choquée par la teneur de votre email.

Quand on apprend que près de 900 lits sont fermés à l’AP-HP, ce qui contraint les soignants à appliquer une « médecine de guerre » en sélectionnant les patients qui vont pouvoir être pris en charge correctement au détriment des autres, mettant en jeu le pronostic vital des patients, la responsabilité médico-légale des médecins et aggravant l’épuisement des équipes.

Quand dans mon hôpital, fleuron de la pédiatrie et des maladies rares, sans recours possible vers la médecine libérale, des centaines de chirurgies pédiatriques sont annulées avec parfois des conséquences dramatiques

Quand la réanimation adulte menace de fermer dans quelques jours par manque de forces vives

Quand il manque dix urgentistes et autant de soignants pour faire tourner les urgences au début du plan bronchiolites

Quand la réanimation pédiatrique a jusqu’à 50% de ses lits fermés et que certains enfants ayant fait un arrêt cardiaque en salle ont dû être transférés

Ce qu’on attend d’un Directeur Général et de ses services n’est pas seulement « d’être à l’écoute des difficultés et de faire le maximum pour y trouver des solutions et faire jouer notre pouvoir de conviction »  et surtout pas un appel à la démobilisation !

Ce qu’on attend de vous et de vos équipes, c’est d’être chaque jour dans le bureau de la Ministre/du Président/des 577 députés afin de négocier une revalorisation de l’ONDAM à la hauteur des charges et des salaires des infirmiers et soignants afin qu’ils ne désertent plus l’AP-HP et de nous tenir informés en direct de l’état d’avancement de ces négociations.

Bien cordialement »

2 réflexions sur “Grève du codage des soins et actes hospitaliers: une belle passe d’armes au sein de l’AP-HP

  1. En ce qui concerne les prestataires privés …est-il besoin de rappeler que ces intervenats extérieurs sont passés maîtres dans l’optimisation des cotations???

    • A condiiton d’avoir accès au dossier médical et que les antécédents et « comorbidités » i.e. les maladies associées soitent clairement indiquées et faciles à trouver.
      Etl’expérience montre que ….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s