Nouveau : quand Big Tobacco se fait le héraut du vapotage ET des cigarettes mentholées

Bonjour

Où situer, chez Big Tobacco, la frontière entre publicité, commerce et duplicité ?

Pour un peu on croirait à un faux. C’est un communiqué adressé à la presse par le géant cigarettier British American Tobacco (BAT) qui se présente comme le « leader du vapotage en France ». 1  On y apprend que pour « marquer la fin de l’édition 2019 du Mois Sans Tabac », British American Tobacco lance « ‘’Les Journées du Vapotage’’ dans quinze bureaux de tabac parisiens. »

« Pendant trois jours, une centaine de collaborateurs de BAT assurent une présence terrain pour sensibiliser les fumeurs sur le vapotage comme alternative au tabac. Organisée dans le cadre de Mois Sans tabac, cette opération a pour objectif principal de sensibiliser les consommateurs adultes fumeurs sur le vapotage. »

Eric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques, juridiques et de la communication chez British American Tobacco France : « Sensibiliser les fumeurs sur l’opportunité que représente le vapotage comme alternative au tabac est une de nos priorités. Les pouvoirs publics font trop souvent l’impasse sur le sujet, nous allons donc sur le terrain au contact des fumeurs car aujourd’hui, mieux vaut vapoter que fumer ! Notre présence sur place nous permet d’échanger avec les fumeurs, de comprendre leurs attentes en termes de produits et de besoins, autour de thématiques comme les arômes par exemple qui sont un facteur déterminant dans l’arrêt du tabac ».

Et encore : « S’inscrivant dans le cadre du Mois Sans Tabac, cet événement ponctuel reflète l’engagement de long-terme de BAT en faveur de la réduction des risques » (sic)

« Très peu de fumeurs se désengagent totalement du tabac »

Hasard ou pas, on retrouve le géant British American Tobacco sur le site des buralistes français. Le directeur marketing de BAT France, Javier Alvarez Ballespin, revient sur la façon dont le fabricant envisage la fin de la commercialisation des cigarettes mentholées, dans toute l’Union européenne, au 20 mai 2020. Extraits (nous soulignons) :

« En France, le menthol représente environ 8 % du volume total des ventes. Chez BAT, la part que représente le menthol dans notre portefeuille est plus importante et s’élève à environ 27 % de nos ventes totales (…)  J’entends bien qu’il y a de l’appréhension chez nos clients (…) Et certaines peurs sont réelles, car cette réglementation s’appliquera à l’Union européenne et non à toute l’Europe. L’Andorre ou la Suisse, par exemple, continueront donc à commercialiser des produits mentholés (…)

« Il y a la possibilité d’offrir des solutions aux consommateurs en leur proposant, par exemple, de basculer vers un produit à moindre risque comme la cigarette électronique arôme menthe. Les études réalisées dans d’autres marchés, par exemple le Canada, nous enseignent qu’il y a en réalité très peu de fumeurs qui se désengagent totalement du tabac. Il faut également remarquer, que, contrairement à ce que l’on pourrait croire, les fumeurs de menthols ne s’orientent pas davantage vers une alternative light ou extra-light. Mais en tant que buraliste, ce qu’il faut garder en tête, c’est qu’à partir du 20 mai 2020 ces consommateurs adultes vont chercher à expérimenter d’autres produits et alternatives. »

On relit l’ensemble. Et on doute que la frontière puisse exister.

A demain @jynau

1 British American Tobacco (BAT) se présente ainsi : « Entreprise fondée en 1902, seconde plus grande entreprise de tabac manufacturé au monde en parts de marché. Ses marques sont vendues dans plus de 200 pays. Sa filiale française, British American Tobacco France emploie près de 250 collaborateurs à travers le pays. Son activité comprend le soutien commercial, la vente et la distribution des produits du tabac du Groupe BAT sur le territoire national ainsi que ses gammes innovantes de produits de vapotage. Le groupe a lancé en 2012 la stratégie « Transforming Tobacco ». Pour la première fois dans l’histoire, les innovations technologiques, les transformations sociétales et l’importance croissante des enjeux de santé publique convergent pour permettre à une opportunité unique de se concrétiser : proposer aux consommateurs des alternatives crédibles et efficaces au tabac combustible, avec un risque potentiellement réduit sur la santé (tabac à chauffer, vapotage, produits nicotiniques…). BAT est résolument engagée dans cette transformation historique. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s