Faire la nique à Trump : le pronom neutre «they» vient d’être élu mot anglo-américain de l’année

Bonjour

Qu’en dirait Orwell ? En langue anglaise contemporaine « they » est (aussi) utilisé pour désigner les personnes dites «non-binaires», ne s’identifiant ni comme homme ni comme femme. « They » a, le 10 décembre 2019, été élu mot de l’année par le dictionnaire américain en ligne Merriam-Webster. « Aux Etats-Unis, de plus en plus d’Américains progressistes revendiquent leur droit de choisir par quel pronom ils souhaitent être désignés, indépendamment de leur sexe de naissance, un combat parfois affiché sur leurs cartes de visites, signatures d’e-mails et comptes sur les réseaux sociaux » nous résume l’Agence France Presse.

Désormais les personnes non-binaires revendiquent d’être désignées par le pronom neutre «they» (on se souvient qu’il est aussi le pronom de la troisième personne du pluriel en anglais). «Il n’y a aucun doute sur le fait que son utilisation est désormais entrée dans la langue anglaise, et c’est pourquoi nous l’avons ajouté à notre dictionnaire en septembre», explique Merriam-Webster sur son site, ajoutant que les recherches pour «they» avaient bondi de 313% en un an.

A savoir : les personnes non-binaires jouissent d’une représentation accrue dans les séries télévisées et chez les stars – grâce notamment à l’artiste britannique Sam Smith. Le géant Apple a aussi récemment ajouté des émoticônes «neutres», dont on ne distingue pas le genre, dans la dernière version de son système d’exploitation. On attend désormais, via Twitter, le commentaire binaire de l’homme le plus puissant de la planète.

A demain @jynau

« Faire la nique (à qqn/à qqc.)». Faire de la tête un signe de mépris ou de moquerie à l’encontre de quelqu’un ou quelque chose. Synon. se moquer.« Philippe sera écrasé un de ces jours », dit Larzac. « Est-ce bête de faire la nique aux taxis quand on n’a qu’une jambe! » (Bourget, Drame,1921, p. 126)

Une réflexion sur “Faire la nique à Trump : le pronom neutre «they» vient d’être élu mot anglo-américain de l’année

  1. « On attend désormais, via Twitter, le commentaire binaire de l’homme le plus puissant de la planète. »

    President Of the United States ? POTUS himself ?

    Que TWEETUS le pussygrabist , doté d’un neurone, fasse un commentaire binaire, ce serait inattendu et pour tout dire inespéré.
    Il les a viré/e/they*/s de l’armée, les pas binaires il me semble.

    *Ca devient compliqué là pour l’écriture inclusive qui en fait est exclusive du coup, pour les non binaires. Je prône le neutre pour tout le monde du genre (genre, pas sexe) homo sapiens sapiens

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s