Le ministère de la Santé serait délocalisé à Bercy 660 médecins hospitaliers prêts à démissionner

Bonjour

Attendez vous à l’apprendre dans le JDD. Assurant que le gouvernement est sourd à leurs revendications, 660 chefs de service, responsables d’unité de soins et médecins hospitaliers menacent dans le JDD de « démissionner si la ministre des Solidarités et de la Santé n’ouvre pas de réelles négociations ».

« L’hôpital public se meurt, faute de moyens à même d’assurer la qualité des soins et de garantir la sécurité des patients, écrivent-ils. Les médecins hospitaliers ont eu beau sonner l’alarme, la rigueur est devenue austérité, puis l’austérité, pénurie. La ministre actuelle ne manque pas de témoigner sa compassion, mais le vrai ministère de la Santé est désormais à Bercy. »

Né il y a neuf mois dans les services d’urgence le mouvement de révolte  a progressivement gagné les autres services de l’hôpital public. Les deux collectifs qui mènent la fronde appellent à une manifestation mardi 17 décembre à Paris, juste avant celle contre la réforme des retraites. Où l’on reparlera de coagulation – convergence des colères et des luttes.

A demain @jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s