Comment interprétez-vous l’étrange lapsus WhatsAppien commis par Agnès Buzyn ?

Bonjour

Bizarre autant qu’étrange. Nous évoquions il y a peu la tribune de six cent soixante de ses confrères hospitaliers évoquant la possibilité qu’Agnès Buzyn rejoigne leurs rangs pour défendre l’hôpital public, ce « trésor national ». Tribune publiée par le Journal du Dimanche. Ce même JDD qui publie aussi un « indiscret » éclairant concernant la ministre des Solidarités et de la Santé – une ministre on ne peut plus en retrait sur le dossier désormais brûlant des retraites dont elle était jusqu’ici en charge.

On y apprend l’existence d’un « loupé malencontreux ». Or donc Agnès Buzyn a récemment exposé ses « états d’âme » à tous ses collègues du gouvernement. Le 15 novembre, croyant répondre à un correspondant qui l’encourageait, la ministre a posté sur le groupe WhatsApp qui sert aux ministres à communiquer entre eux le message suivant :

« Vous êtes gentil ! Si vous lisez le Canard [enchaîné] je fais tout mal, l’hôpital, les retraites, la protection de l’enfance, la pauvreté … Bref je me demande pourquoi je teste … ; -» 

Puis quelques secondes plus tard, s’étant aperçu de sa bévue ces mots : « Désolée. Ce message était pour un ami qui veut me faire plaisir » (sic).

Le JDD ne donne pas le nom de l’ami de la ministre et précise qu’aucun des ministres en exercice n’a fait de commentaire. Peut-être faut-il attendre le prochain battement d’ailes du Canard pour en savoir plus. Dans l’attente :

« WhatSapp » : Formule que se lancent les anglophones qui se rencontrent What’s up ? (Quoi de neuf  ? Comment ça va ?) C’est aussi une application mobile multiplateforme qui fournit un système de messagerie instantanée chiffrée de bout en bout aussi bien par Internet que par les réseaux mobiles. L’application, créée en 2009 par deux anciens de Yahoo! avec pour objectif de remplacer le SMS, était utilisée quotidiennement par plus d’un milliard de personnes en 2017. Elle s’est trouvée à plusieurs reprises au centre de vives critiques portant sur sa sécurité informatique, notamment sur la confidentialité des informations personnelles qui y sont échangées.

« Bévue » : Erreur grossière due à l’ignorance, à l’inadvertance ou à l’aveuglement, et pouvant entraîner des conséquences fâcheuses. Commettre une bévue. « Il lui arriva une fois d’envoyer le manuscrit ainsi embelli et dérangé à l’imprimerie, et quand on lui envoya ses épreuves à corriger, il entra dans une fureur épouvantable contre le crétin de prote qui faisait de pareilles bévues ». G. Sand, Histoire de ma vie,t. 2, 1855, p. 373.

« Lapsus » : Faute que l’on commet par inadvertance soit en parlant (lapsus linguae) soit en écrivant (lapsus calami). « Nous sommes foudroyés, dit-il. Il voulait dire « fourvoyés », mais c’était là un lapsus léger et que rendaient excusable, d’ailleurs, ces circonstances exceptionnelles » (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epart., 3, p. 126).

Rappelons que c’est en 1901 dans son célébrissime Psychopathologie de la vie quotidienne que Sigmund Freud détaille le plus précisément le fonctionnement du lapsus tel qu’il le comprend. Dans cet ouvrage il traite également de plusieurs manifestations de l’inconscient dans notre vie courante comme la question de l’oubli des noms propres ou des noms communs, des questions liées aux souvenirs d’enfance ainsi que des oublis ou des actes manqués.

A demain @jynau

Une réflexion sur “Comment interprétez-vous l’étrange lapsus WhatsAppien commis par Agnès Buzyn ?

  1. « Vous êtes gentil ! Si vous lisez le Canard [enchaîné] je fais tout mal, l’hôpital, les retraites, la protection de l’enfance, la pauvreté … Bref je me demande pourquoi je teste … ; -»
    Mme de Buzyn a oublié pour ce tableau déjà pour trop réussi, de se souvenir aux points près, de ses piscines galactiques pour l’homéopathie… loupé Ô combien ‘scientificisé’ celui-là …
    La science ministérielle, arguait alors, le placebo à bons renforts …

    Misères, et l’histoire nous dira sous peu, si sur ces coups là, c’étaient bévues, lapsus, ou simples maladresses…malenconteuses.

    Et, pour ce qui est du mode d’action du remède homéopathique, en recherche fondamentale, et afin de pouvoir démontrer la nature exacte du ‘médicament homéopathique’, le groupe de recherche Belge DYNHOM, en coopération avec le Pr Marc Henry, s’intéressent à la présence de nanoparticules dans les dilutions homéopathiques, à l’aide de techniques en spectrométrie de masse et diffusion dynamique de lumière. Deux remèdes homéopathiques ont déjà servi de modèle : GELSEMIUM SEMP 12K, et CUPRUM 12K. Ces travaux, particulièrement prometteurs, s’inscrivent à la suite de ceux réalisés par le Dr Demangeat pour la France.
    Un système de financement PARTICIPATIF a été crée, auquel bien entendu, les contributions même les plus minimes, sont cordialement bienvenues.
    [ C’EST ICI : https://www.lepotsolidaire.fr/pot/81pmq3ze ].

    Un pot SOLIDAIRE, … pour SOLIDARITÉS en HUMANITÉS, n’est-ce pas … et de ce qui peut encore en rester .
    Nous laisserons donc à Mme, le soin d’en authentifier la définition. Car, … Admettons que 660 Hospitaliers courageux, … aillent effectivement au bout de leurs démissions… Les fera t-elle alors réembaucher à quelques points d’€ de l’heure par le secteur privé ?????

    Avec respectueuses salutations, en vous remerciant pour la publication.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s