Alcool : quand on ne boit pas, les fêtes de fin d’année sont un enfer. Qui sait pourquoi ?

Bonjour

A la veille du « Janvier français désalcoolisé » c’est là une question qui ne manque pas de sel. On en prendra la mesure en se reportant à Slate.fr et à la goûteuse chronique de Laurent Sagalovitsch :

« Vu mon légendaire sens de la fête, je n’ai jamais vraiment aimé la période des fêtes. Je l’ai même toujours redoutée. Les dîners à la pelle, les repas interminables, les accolades familiales, cette bonne humeur de façade affichée un peu partout et en toutes circonstances, les mines épatées à s’en défigurer le visage, les conversations vaines, les bavardages incessants, tout ce rituel des fêtes de fin d’année quand la société vous somme d’être heureux et de le montrer. Au temps où je buvais, je les considérais simplement comme un mauvais moment à passer (…)

Lire la suite sur Slate.fr : « Quand on ne boit pas, les fêtes de fin d’année sont un enfer à vivre »

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s