Cannabis – Blablacar : que va devenir le million d’euros saisi à Saint-Rambert d’Albon ?

Bonjour

Nous rapportions il y a peu la belle prise des douaniers français sur l’aire de Saint-Rambert-d’Albon – autoroute A7, Drôme. Une cargaison de 643 kg de résine de cannabis saisie le 30 décembre – et trois personnes originaires de l’est de la France présentées dès le 2 janvier à un juge d’instruction de la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy.

C’est fait : les trois personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire, a indiqué le parquet de la JIRS. Ces trois personnes, domiciliées dans le Jura, le Doubs et dans la région de Nancy, ont été mises en examen notamment «des chefs d’importation de produits stupéfiants en bande organisée, acquisition, transport, détention, offre ou cession de stupéfiants», ainsi que d’«association de malfaiteurs», détaille le parquet dans un communiqué. Leur mise en examen porte également sur la «détention, mise en circulation et transport de monnaie contrefaite ou falsifiée».

De la Drôme à Chicago

Les douaniers avaient contrôlé « de manière inopinée » (sic) dans la nuit du 29 au 30 décembre trois piétons affirmant attendre un «Blablacar» sur l’aire d’autoroute. Mais la clé d’un véhicule stationné à proximité avait été trouvée sur l’un d’entre eux. A l’intérieur de la voiture avaient été découverts 256 kilos de résine de cannabis et une centaine de faux billets de 50 euros.

Puis 387 kilos de résine de cannabis avaient été trouvés dans une seconde voiture garée sur l’aire de repos. Au total, la marchandise saisie représente une valeur «d’un peu plus d’un million d’euros», a indiqué le parquet de la JIRS de Nancy. Et ce parquet d’ajouter que les  déplacements réalisés «depuis au moins le mois de septembre 2019» par les personnes interpellées «notamment en Espagne, au Portugal, au Luxembourg, en Belgique ainsi qu’en région parisienne laissaient augurer de l’ancienneté du trafic plusieurs mois avant leur interpellation».

Aucun détail n’a été donné sur l’identité des trois interpellés. Et rien n’est dit quant au devenir de la cargaison d’une valeur, en euros, de plus d’un million. Partir en fumée, vraiment ? Ou commercialisée, bientôt, à Chicago ?

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s