L’Etat va-t-il détruire les sept tonnes de tabac (2,4 millions d’euros) de l’autoroute A54 ?

Bonjour

A chaque saisie des douanes, la même question dérangeante. Elle concerne aujourd’hui  un peu plus de sept tonnes de cigarettes. Une saisie spectaculaire effectuée dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 janvier lors d’un contrôle routier au niveau du péage d’Arles. Les cigarettes étaient situées « dans un camion en transit depuis l’Espagne vers l’Italie » a précisé à l’AFP la vice-procureure de Tarascon, confirmant une information de La Provence. Une information judiciaire a été ouverte et le conducteur du camion, de nationalité italienne, mis en examen.

Le ministère de l’Action et des Comptes publics a ensuite publié un communiqué donnant plus de précisions – communiqué  reproduit intégralement sur le site des buralistes :

« Le 3 janvier à 23h30, les agents des douanes de la brigade d’Arles en contrôle sur l’autoroute A54 ont ciblé un ensemble routier immatriculé en Slovénie circulant en provenance d’Espagne

« L’ouverture des portes du chargement a permis la découverte de palettes filmées avec du film transparent. L’examen de l’un des cartons a permis de constater la présence de couvercles de casseroles, conformément aux indications mentionnées sur le document de transport présenté par le chauffeur. Les douaniers ont néanmoins décidé d’approfondir le contrôle et ont demandé au chauffeur d’accéder à la totalité du chargement. L’accès au côté latéral du camion a permis aux douaniers de constater la présence de 22 palettes de cartons filmées cette fois avec du film plastique noir, contenant chacun 32 cartons de 50 cartouches. »

Au total, les douaniers d’Arles ont dénombré plus de 35 200 cartouches de cigarettes pour un poids total de 7 tonnes de tabac. La valeur à l’achat de ces cigarettes est estimée à plus de 2,4 millions d’euros. Le chauffeur ? « Il n’a pas pu présenter de document justifiant l’origine de ces cigarettes » (sic). Aussi a-t-il a été placé en retenue douanière le temps de la procédure douanière. Sur instruction du tribunal judiciaire de Tarascon, l’enquête a été confiée au service d’enquêtes judiciaires des finances de Nice.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics : «Je tiens à féliciter les douaniers de la brigade d’Arles qui ont démontré une nouvelle fois leur forte implication dans la lutte contre la contrebande de cigarettes. En 2020, la lutte contre ce commerce illicite de tabac est plus que jamais une priorité gouvernementale dont la douane constitue le bras armé ».

Reste la question à laquelle le ministre de répond pas : que vont devenir ces sept tonnes de cigarettes ? Partir en fumée ? Et comment ?

A demain @jynau

Une réflexion sur “L’Etat va-t-il détruire les sept tonnes de tabac (2,4 millions d’euros) de l’autoroute A54 ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s