Coronavirus : le 24 janvier 2020, l’OMS jugeait qu’il n’y avait pas d’urgence planétaire

Bonjour

Savoir raison épidémiologique garder. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a, jeudi 23 janvier, estimé qu’il était « trop tôt » pour décréter que le nouveau coronavirus apparu en Chine constituait une « urgence de santé publique de portée internationale ». « Ne vous y trompez pas, c’est une urgence en Chine. Mais ce n’est pas encore une urgence sanitaire mondiale. Cela pourrait le devenir », a toutefois déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus le directeur général l’OMS. Il a notamment affirmé qu’il n’y avait pour l’instant « aucune preuve » d’une transmission entre humains en dehors de la Chine :

« Nous savons qu’il existe une transmission interhumaine en Chine, mais pour l’instant elle semble être limitée à des groupes familiaux et à des travailleurs de la santé qui s’occupent des patients infectés. Pour l’instant, il n’y a aucune preuve de transmission interhumaine en dehors de la Chine, mais cela ne veut pas dire que cela n’arrivera pas. »

Le directeur de l’OMS a également déclaré espérer que les mesures prises par la Chine pour contenir la propagation du coronavirus soient « à la fois efficaces et de courte durée ».

Non à la danse du lion et du dragon

Pékin a revu son bilan à la hausse, vendredi, avec 25 morts confirmés. 1 072 autres cas sont suivis de près et suspectés de faire partie de cette épidémie. Pour l’heure vingt millions d’habitants sont confinés autour de Wuhan, la ville où, en décembre, a émergé le nouveau virus qui a commencé à se répandre dans le monde et qui mobilise les autorités sanitaires internationales.

A l’ouest de Wuhan les autorités de Xiantao ont condamné les accès à une grande voie de circulation et, au sud, Chibi a interrompu tous ses transports publics. Ces deux cités rassemblent plus de 2 millions d’habitants. Tous les transports sont aussi suspendus à Lichuan, une ville d’un million d’habitants à 700 km de Wuhan. La Cité interdite de Pékin, ancien palais des empereurs, a annoncé sa fermeture jusqu’à nouvel ordre, pour éviter tout risque de contamination entre les visiteurs.

Et à la veille du long congé du Nouvel An chinois, la capitale chinoise a déjà décrété l’annulation des festivités, qui drainent habituellement des centaines de milliers de badauds dans les parcs pour assister à la traditionnelle danse du lion et du dragon. Savoir raison garder.

A demain @jynau

NB : A lire, sur Slate.fr  la synthèse réalisée avec le Pr Antoine Flahault : « Faut-il trembler face au virus chinois ? »  (… À l’heure où nous écrivons ces lignes, une seule certitude: seul un état de vigilance extrême aux échelons nationaux et internationaux permettra, dans les prochains jours et les prochaines semaines, de définir, calibrer et orienter les politiques de prévention et de contrôle de la situation ….)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s