Coronavirus politique : «Debout la France !», la Russie et la Mongolie se claquemurent

Bonjour

Jendi 30 janvier : La Russie vient d’annoncer son intention de fermer ses 4 250 km de frontière avec la Chine pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. « Un ordre a été signé aujourd’hui et il est entré en vigueur. Nous informerons aujourd’hui tout le monde des mesures prises pour fermer la frontière en Extrême-Orient », a annoncé le Premier ministre Mikhail Michoustine, cité par les agences russes. Des restrictions sur la délivrance de visas aux Chinois ont aussi été introduites. La Mongolie et le Kazakhstan ont déjà fermé leur frontière avec la Chine.

La présidente du Rassemblement national et le président de « Debout la France !» viennent, la main dans la main, de dénoncer  le manque de réaction du gouvernement français face au coronavirus. « Les pays, les uns après les autres, ferment leur frontières terrestres avec la Chine ou suspendent les vols vers ou en provenance de la Chine. Et nous on continue à ne prendre aucune décision ? C’est incompréhensible », écrit Marine Le Pen sur Twitter. 

Dans le même temps Nicolas Dupont-Aignan appelle  les autorités françaises à prendre des mesures et à mettre en place un plan de précaution. « Alors que la Chine confine des dizaines de millions d’habitants et que de plus en plus de pays adoptent des mesures de précaution drastiques, le Gouvernement français mène une politique d’affiches d’information dans les aéroports et se vante de la seule présence d’une équipe médicale à Roissy. Ces dispositions sont-elles à la hauteur des enjeux ?, interroge celui qui a listé « six mesures de bon sens » .   

Outre le « contrôle thermique » dans les avions, il préconise le « confinement de précaution à domicile pendant 14 jours correspondant à la période d’incubation, avec arrêt maladie pour tous les voyageurs en provenance des zones à haut risque de contagion en Chine ». Mais aussi le « rétablissement des contrôles aux frontières nationales » et la « suspension des vols en provenance des zones à haut risque de contagion en Chine ».  Sans oublier « la relance de la production nationale des principes actifs des médicaments dont beaucoup sont délocalisés en Chine – pour ne pas dépendre de la production chinoise en cas d’explosion de l’épidémie ».

Un verbe oublié va-t-il s’imposer : « claquemurer » ?  

Emploi actif, Emprisonner quelqu’un dans une enceinte fortifiée très étroite. « Pour claquemurer parmi nous un philosophe à la Bastille, il ne fallait pas tant de cérémonies (Chateaubriand, Essai sur les Révolutions,t. 2, 1826, p. 356).

Emploi pronom. Se claustrer dans un lieu exigu. « Sainte Thaïs, (…) saint Nilammon (…) s’étaient claquemurés en une cave percée d’un trou » (Huysmans, L’Oblat, t. 1, 1903, p. 166). S’enfermer dans une maison (pour s’y réfugier). « Il s’était claquemuré dans sa demeure, et s’y était rendu tout à fait inabordable » (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 613).

Synonymes : cloîtrer, séquestrer, reclure, claustrer, boucler, chambrer, coffrer. Sans oublier emprisonner.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s