Coronavirus – Savoie : lancement d’une vaste enquête internationale de police sanitaire

Bonjour

8 février 2020. Ainsi donc, cinq nouveaux cas d’infection par le 2019-nCov viennent d’être détectés en France. Et ce dans un chalet des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie).  «Le cas initial nous a été signalé hier soir, il s’agit d’un ressortissant britannique de retour de Singapour où il avait séjourné du 20 au 23 janvier», vient de préciser Agnès Buzyn. «L’ensemble des cas positifs et les contacts de ce ressortissant britannique, tous de nationalité britannique, ont été hospitalisés cette nuit dans trois hôpitaux à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble», a précisé la ministre. Les autorités retracent actuellement les contacts étroits de ces personnes. Vaste travail, gigantesque enquête policière-sanitaire internationale à conduire en urgence.

Il faut ici savoir que le ressortissant britannique directement à l’origine de ces cinq nouvelles contaminations n’est plus en France mais au Royaume-Uni, où il est rentré le 28 janvier. A ce titre il n’est pas inclus dans les décomptes du ministère français de la Santé.

Les autorités tentent de retracer les contacts étroits des personnes contaminées.

« Selon le maire de la commune des Contamines-Montjoie, Etienne Jacquet, les onze personnes hospitalisées ont séjourné dans deux chalets de la station, avec sept personnes dans l’un, quatre dans l’autre, nous indique Le Progrès. « L’ARS (Agence régionale de la santé) a fait procéder à une désinfection des chalets et se charge de trouver tous les cas contacts », a indiqué le maire, qui ne sait pas quel moyen de transport ces touristes britanniques ont emprunté pour venir en Haute-Savoie. » Quand le saura-t-on ?

Les autorités retracent actuellement les contacts étroits de ces personnes. C’est le cas d’un enfant de 9 ans «qui a séjourné dans deux établissements scolaires dont celui de la commune des Contamines où il est résident et qui a été dans une école à Saint-Gervais l’espace d’une journée pour des cours de français», a expliqué Jean-Yves Grall, directeur de l’Agence régionale de santé, lors d’une conférence de presse ce samedi après-midi.

A la suite de cette découverte, les deux écoles dans lesquelles l’enfant s’est rendu seront fermées la semaine prochaine «pour permettre de plus grandes investigations». Les enfants de ces écoles seront surveillés afin de «savoir s’ils ont été en contact avec l’enfant malade et vérifier s’ils ont des troubles». «Un certain nombre de dispositions seront prises pour les autres enfants et leurs parents» qui recevront un courrier de l’Education nationale leur indiquant les dispositions à prendre précise l’AFP.

Une réunion professionnelle dans un hôtel de la cité-État du 20 au 22 janvier

Agnès Buzyn a annoncé l’ouverture d’un numéro pour répondre aux questions des personnes « directement concernées par ces nouveaux cas », le 0 800 100 379. « C’est maintenant une opération importante d’identification des cas contacts qui commence » pour trouver et informer les personnes ayant eu un contact rapproché avec le ressortissant britannique, a encore indiqué la ministre.

D’ores et déjà les autorités françaises sont en relation étroite avec leurs homologues de Singapour. Celles-ci enquêtent notamment sur une réunion professionnelle qui s’est tenue dans un hôtel de la cité-État du 20 au 22 janvier, et à laquelle « quatre-vingt quatorze étrangers » ont participé. Depuis, des « clusters » ont été signalés parmi des participants à cette réunion en Malaisie et en Corée du Sud, et un autre cas de contamination, d’une personne qui aurait également participé à cet événement professionnel à Singapour, a été annoncé au Royaume-Uni.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s