Mais pourquoi les médecins français n’ont-ils pas le droit de faire leur propre publicité ?

Bonjour

C’est une information publicitaire du cabinet d’avocats DI VIZIO (« spécialiste des médecins libéraux qui a défendu de nombreux professionnels français dans des procès liés à leurs pratiques publicitaires »).  Il  annonce aujourd’hui avoir saisi le Conseil d’Etat « pour exiger de l’Etat français le respect des décisions rendues par cette juridiction le 6 novembre dernier, et libéralisant le droit à la publicité des professions de santé ».   Dans sa requête, le cabinet d’avocat demande l’application immédiate de la législation européenne sur le territoire français, comme jugé par le Conseil d’Etat lui-même, sous astreinte financière de 4 000€ par jour de retard.

Exposé des motifs : « De nombreux médecins, infirmiers ou encore dentistes sont poursuivis, jusqu’à être rayés de leur ordre, pour leurs pratiques publicitaires pourtant légales et reconnues au niveau européen. Parmi les exemples : un site Internet prétendument non-conforme aux règles de déontologie, l’indication du nombre d’implants posés chaque année, le fait de préciser une spécialité reconnue par la faculté mais non pas par l’Ordre… « Le droit a été dit, et le gouvernement refuse de l’appliquer. Les ordres professionnels profitent de ce laxisme pour continuer à poursuivre et condamner, comme si aucun arrêt n’était intervenu. L’Etat doit être mis face à ses responsabilités, de même que chaque membre des juridictions disciplinaires qui condamne un praticien », résume Me Fabrice Di Vizio.

Rappel : La Cour de justice de l’Union européenne a  décidé en 2017 que l’interdiction de publicité pour les professionnels de santé belges était contraire au droit communautaire, ouvrant la voie à la levée de l’interdiction de publicité des soignants dans toute l’Europe. Pourtant, sous pression des ordres professionnels, ce droit n’a pas été retranscrit à l’époque dans la loi française. Toujours en 2018, la Commission européenne a également enjoint à la France de mettre sa réglementation en conformité avec le droit communautaire. Sans succès.

Ensuite, c’est la Cour de justice de l’Union européenne qui a rendu une ordonnance concernant la France et son Code de déontologie des dentistes, en expliquant que le texte qui fondait l’interdiction de publicité était contraire au droit communautaire. Sans effet. Enfin, le 6 novembre 2019, le Conseil d’Etat a reconnu que la déontologie française ne pouvait plus être appliquée et que l’Etat aurait dû abroger les textes interdisant la publicité des professions de santé. Et pourtant, ce 10 février 2020, la législation française n’est toujours pas conforme aux normes européennes et les ordres professionnels en profitent, quoi qu’illégalement, pour continuer à poursuivre et condamner des praticiens.  

Problème : Comment concilier la « liberté de communiquer » et l’interdiction qui est faite «d’exercer la profession comme un commerce », conformément à la déontologie médicale consacrée par le droit français et européen ? Comment ne pas attiser ici l’esprit de lucre ? Et comment entrouvrir la porte de la bergerie des soignants sans y faire entrer les loups, toujours affamés, de la publicité ?

On attend la suite.

A demain @jynau

Une réflexion sur “Mais pourquoi les médecins français n’ont-ils pas le droit de faire leur propre publicité ?

  1. <Problème : Comment concilier la « liberté de communiquer » et l’interdiction qui est faite «d’exercer la profession comme un commerce », conformément à la déontologie médicale consacrée par le droit français et européen ? Comment ne pas attiser ici l’esprit de lucre ? Et comment entrouvrir la porte de la bergerie des soignants sans y faire entrer les loups, toujours affamés, de la publicité ?

    Bonjour Mr le Dr Nau, et à ceux qui suivent.

    Subtilement posé, le problème !! Je vais en soulever un autre, de problème.

    Lorsque 124 signatures ‘fakeMed’, se sont attaquées en mars 2018, au travers d’une ‘Tribune’ … (dans le Figaro, avec des arguments discutables, par un ton plus que véhément, puis avec forces violences au travers de médias et de réseaux sociaux ) … contre la pratique de la médecine homéopathique, et quelques autres… comment était-il possible de pouvoir en tant que professionnels concernés, communiquer SANS trahir le secret MÉDICAL ou PROFESSIONNEL, … SANS dénigrer la CONFRATERNITÉ, et … SANS faire de publicité …
    ???
    … Il va, en ce contexte, sans doutes aussi, être des plus qu’intéressants, … de pouvoir faire le point exact , sur les décisions ordinales qui auront été menées et prises dans toute la France, suite aux plaintes pour non confraternité, et déontologie perdue …
    Car … voilà le résultat : Les diplômés européens en médecine homéopathique , avec un cursus universitaire et post universitaire, ont subi le sort que l’on sait, à bons renforts de publicités, et … de quels côtés ???
    … On attend donc la suite …

    Pour ceux qui seraient intéressés :
    https://homeosi.blog/2019/10/20/quen-tot-place-place-beau-5/

    Mercis pour la publication, en espérant bonnes réflexions …
    Nota Bene: Hypergol, le re-signifie, n’avoir et selon la formule toute consacrée, aucun lien ni conflit d’intérêts …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s