Le paquet de Marlboro® atteint les 10 euros : mais à combien est-il sur les marchés parallèles ?

Bonjour

C’est, souligne l’AFP, est une « barre symbolique ». Le prix du paquet de Marlboro Red® (marque de cigarettes toujours la plus vendue en France) atteindra les dix euros le 1er mars (une augmentation de 70 centimes). Publié au Journal officiel mardi 11 février, un arrêté ministériel daté du 31 janvier fixe les nouveaux prix.

Les Winston® passent à 9,60 euros (le leader du marché a donc répercuté la hausse de 50 centimes, et augmenté par la même occasion, sa marge de 10 à 20 centimes par paquet. Chez Japan Tobacco International, le prix des Camel® sans filtre passe à 9,80 euros contre 9,10 euros.

« Le paquet de Marlboro n’est toutefois pas le plus cher vendu dans l’Hexagone : les Gauloises® brunes de Seita (filiale française du britannique Imperial Brands), qui coûtaient déjà 10 euros depuis le 1er novembre, passent à 10,60 euros, et les Gitanes® brunes à 11 euros, contre 10,50 euros auparavant » observe l’AFP.

Marché de dupes ? Il faut ici savoir que les géants de Big Tobacco fixent librement leurs prix de vente, mais l’Etat peut inciter à des augmentations en faisant varier les taxes (qui représentent …. plus de 80 % du prix de vente). Chaque fabricant décide ensuite de maintenir, rogner ou augmenter ses marges, en fonction de la concurrence et de sa politique de prix. Sans aucun souci, bien évidemment, de la santé publique.

C’est devenu une antienne politique et médiatique : après l’élection présidentielle de mai 2017, le gouvernement a mis fin à quatre ans de stabilité des prix, relevant nettement les taxes pour faire passer le prix du paquet aux alentours de 8 euros le 1er mars 2018, et procédant depuis à deux hausses annuelles de 50 centimes, programmées l’une en mars, l’autre en novembre – et ce dans le « but affiché » de réduire la consommation de tabac.

Le vapotage a fait ses preuves en termes de réduction des risques tabagiques

De fait ces hausses de prix ont officiellement fait chuter les ventes : de 9,32 % en 2018 et de 7,2 % l’an dernier. Mais ce n’est là qu’un affichage savamment distillé. Selon Big Tobacco ce renforcement de la fiscalité a pour premier et principal effet de faire exploser le marché parallèle. Comme le prouvent « des saisies douanières de tabac illicite de plus en plus nombreuses », explique à l’AFP, Pascal Marbois, directeur des affaires publiques de British American Tobacco France (Lucky Strike® Bleu Classic, Winfield Rouge®).

« La France continue de faire cavalier seul avec une politique de choc de taxes déconnectée des pays voisins », estime M. Marbois. Il appelle « les autorités à une politique plus pragmatique axée sur la réduction des risques et la promotion du vapotage » qui « a fait ses preuves en termes d’alternative au tabagisme ».

Du côté des antitabac radicalisés on applaudit à l’augmentation gouvernementale des prix – sans jamais s’intéresser aux coulisses du marché parallèle. On oublie aussi le rôle majeur du recours à la cigarette électronique – un outil essentiel de la réduction des risques tabagiques mais qui continue à être absent du discours sanitaire officiel. Où l’on en arrive à ce paradoxe qui voit Big Tobacco donner des leçons de santé publique à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé.

Chute de la dépêche de l’AFP : première cause de « mortalité évitable », le tabac tue prématurément, chaque année, environ 75 000 Français.

A demain @jynau

3 réflexions sur “Le paquet de Marlboro® atteint les 10 euros : mais à combien est-il sur les marchés parallèles ?

  1. La sécurité d’emploi de la e-cigarette ne fait pas à l’évidence l’unanimité. Le récent rapport de l’OMS https://www.who.int/news-room/q-a-detail/e-cigarettes-how-risky-are-they est particulièrement négatif. Pourtant, s’agissant des effets cardiovasculaires, une étude récente sur des marqueurs intermédiaires a montré des résultats plutôt rassurants https://www.smsp-scarabin.fr/sante-cardio-vasculaire-la-cigarette-electronique-moins-risquee-que-le-tabagisme/
    mais force est de reconnaitre que l’on manque de données fiables sur la sécurité à long-terme des cigarettes électroniques. Beaucoup débats en perspective…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s