Coronavirus et peur panique: pour l’OMS les pays d’Afrique ne sont pas «assez agressifs»

Bonjour

24/02/2020. L’épidémie progresse sur la planète et l’OMS nous parle d’Afrique . Elle nous avertit : les systèmes de santé y sont « mal équipés » pour affronter l’épidémie de coronavirus » si des cas de contamination apparaissaient et se multipliaient sur le continent. Or on sait, en Occident, en Asie et ailleurs que le nouveau coronavirus ne peut pas ne pas être présent sur le sol africain. Et chacun sait, à commencer par les Africains, que le « mauvais équipement » évoqué par l’OMS est un euphémisme qui entend cacher des décennies d’incuries multiples.

Dernières actualités sur le sujet. Lors d’une réunion des ministres de la santé des pays de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, samedi 22 février, le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé les pays de l’UA à « faire front commun pour être plus agressifs » (sic) dans la lutte contre la maladie à coronavirus Covid-19. « Notre principale préoccupation continue d’être le potentiel de dissémination du Covid-19 dans les pays dont les systèmes de santé sont plus précaires », a déclaré le chef de l’OMS dans une liaison vidéo depuis Genève l’aseptisée. Jusqu’à présent, l’Egypte est le seul pays d’Afrique à avoir officiellement enregistré un cas confirmé de contamination, le 14 février.

Plus de deux cents cas suspects ont été recensés dans les pays de la région Afrique de l’OMS, soit la plus grande partie du continent, mais presque tous se sont avérés négatifs, a déclaré samedi la directrice du bureau régional de l’Afrique, Matshidiso Rebecca Moeti, citée par l’AFP. Toutefois, si le nouveau coronavirus commençait à se répandre sur le continent, les systèmes de santé devraient prendre en charge des patients atteints de symptômes majeurs – comme des défaillances respiratoires, des chocs septiques ou la défaillance simultanée de plusieurs organes, a relevé M. Tedros : « Ces patients ont besoin de soins intensifs nécessitant des équipements comme des appareils d’assistance respiratoire qui manquent dans de nombreux pays africains, et c’est une source de préoccupation. »

« Prendre des mesures drastiques de prévention et de contrôle ».

Corollaire : le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a appelé les responsables africains à « prendre des mesures drastiques de prévention et de contrôle ». Fermer les frontières d’Afrique ?

Dans le même temps John Nkengasong, directeur des Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies a indiqué à l’AFP que le nombre de pays africains pouvant procéder à ces tests « dépasserait bientôt la quarantaine ». Cependant, a-t-il averti, si les cas de contamination apparaissaient en grand nombre, les pays africains pourraient être confrontés à des pénuries de kits de dépistage et d’équipement de protection comme des masques. Si le coronavirus devait se répandre sur le continent africain, la capacité à établir un diagnostic rapidement sera ainsi limitée. « Nous faisons face à une menace imminente, une menace grave », a souligné John Nkengasong.

 Plusieurs compagnies aériennes africaines, dont Kenya Airways, ont suspendu leurs vols à destination de la Chine, mais la première compagnie du continent, Ethiopian Airlines a maintenu les siens. Liu Yuxi, ambassadeur de Chine auprès de l’UA, a appelé les responsables africains à alléger les restrictions sur les voyages. « La panique excessive pourrait en réalité accroître la maladie », a-t-il affirmé. A partir de quand peut-on dire qu’une panique est excessive ? L’ambassadeur Lui Yuxi ne l’a pas dit

A demain @jynau

« Panique » : Vive terreur, soudaine et irraisonnée, souvent dénuée de fondement qui affecte le plus souvent un groupe ou une foule et provoque de grands désordres. Synon. affolement, épouvante.Effroyable panique; panique collective; atmosphère, scène, vent de panique; état, frisson, mouvement de panique; jeter, semer la panique; être gagné par la panique, pris de panique. « Flots de curieux qui, après s’être groupés et pressés sur un point, se précipitaient et s’écrasaient, emportés par une soudaine panique » (Sand,Hist. vie, 1855, t.4, p.112). « Par les violents orages une panique désordonnée s’emparait de ces animaux fous de terreu »r (Verne,Enf. cap. Grant, t.2, 1868, p.106). « Je faisais que des conneries… j’avais la panique… je me trompais tout le temps » (Céline,Mort à crédit, 1936, p.171).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s