Coronavirus : deux nouveaux cas en France, et un bien difficile exercice de transparence

Bonjour

25/02/2020. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon vient d’annoncer que deux personnes avaient été testées positives au coronavirus en France. Tout d’abord une Chinoise «qui a été porteuse» du nouveau virus. Elle était arrivée en France le 13 février et montre  aujurd’hui «une trace de guérison récente». Jérôme Salomon précise que cette personne, hospitalisée à Paris, va «très bien». «Son conjoint testé est négatif. Quatre personnes autour d’elle vont être testées», a-t-il ajouté. Ensuite un Français de retour d’un séjour en Lombardie. Ce dernier a été hospitalisé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Plus tôt dans la journée on annonçait qu’un cas suspect « aurait été détecté dans l’Indre et pris en charge au CHU de Tours » (La Nouvelle République du Centre Ouest). Aucune confirmation, ni infirmation, du cas suspect qui aurait été détecté dans l’Indre, ni dans le Cher, ce lundi 24 février, selon France Bleu. Ni du côté de l’Agence régionale de santé Centre-Val de Loire, ni du côté du CHU de Tours où aurait été pris en charge un cas suspect. Au ministère de la Santé, la consigne est claire : afin d’éviter tout effet de panique, la Direction Générale de la Santé « ne communiquera que sur les cas confirmés».

Dans l’Indre, un homme d’une soixantaine d’années de retour de Venise se serait présenté aux urgences de Châteauroux, avant d’être transféré au CHU de Tours, avait révélé un urgentiste à France Bleu Berry. Sollicité par La Nouvelle République, ce même médecin refusait de confirmer l’information, tout comme le centre hospitalier de Châteauroux et la préfecture de l’Indre. En Indre-et-Loire, où le cas suspect aurait été transféré, même silence.

En région Centre Val de Loire, les CHU de Tours et Orléans sont les deux établissements de référence. Les éventuels cas suspects ont été pris en charge dans le service des maladies infectieuses de l’hôpital Bretonneau, qui dispose de chambres présentant toutes les mesures de sécurité requises pour éviter toute propagation du virus. En fin de journée on apprenait que le cas suspect du patient de l’Indre s’était « finalement révélé négatif ». On peut imaginer que ce cas de figure ne restera pas unique.

A demain @jynau

Une réflexion sur “Coronavirus : deux nouveaux cas en France, et un bien difficile exercice de transparence

  1. Apparemment la phrase:

    « si vous revenez d’une zone où il y a des infections à coronavirus, NE VOUS PRESENTEZ NI AUX URGENCES NI CHEZ VOTRE MEDECIN, mais APPELEZ LE 15 » est difficile à comprendre.

    « En même temps » et « pour autant », les gens n’écoutent pas forcément les informations TV ou radio.

    Un message Feißbuch à tous les immatriculés s’impose. Puisque c’est LA source d’information du monde moderne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s