Coronavirus en progression : le vice-ministre iranien de la santé, la Toscane et la Sicile infectés

Bonjour

Jusqu’où et comment suivre ? D’heure en heure les agences de presse font état de la progression de l’épi-pandémie. Chaque seconde les réseaux sociaux amplifient le phénomène et démultiplient les fausses nouvelles. A l’heure où nous écrivons ces lignes deux nouvelles régions italiennes ont recensé des cas de contamination au nouveau coronavirus – annonce de la Protection civile italienne faisant état d’un nouveau bilan total de deux cent quatre-vingt-trois cas (contre six quatre jours plus tôt) et de sept morts. L’Italie est ainsi devenue le premier pays du continent européen à mettre en place un cordon sanitaire autour d’une dizaine de villes du Nord.

Ainsi donc deux régions jusqu’ici encore épargnées ont enregistré des cas de personnes testées positivement : la Toscane, avec deux cas à Florence et Pistoia, et la Sicile, où une touriste originaire de Bergame (Lombardie) qui se trouvait dans un hôtel à Palerme a été hospitalisée.

Comment en est-on arrivé là ? Le premier ministre italien, Giuseppe Conte, vient de révéler  que l’origine d’un foyer épidémique du coronavirus dans le nord de l’Italie était due à la gestion non conforme d’« un hôpital ». Interrogé à la télévision, M. Conte a fustigé des « initiatives autonomes injustifiées » et expliqué qu’un des foyers de l’épidémie dans le nord était lié au fait qu’« un hôpital » n’avait pas respecté les protocoles.

« Le vice-ministre iranien de la Santé était sur les lignes de front « 

Sourire ? Pourquoi pas ? La propagation de l’épidémie dans le pays a conduit la production du prochain volet Mission : Impossible, avec l’acteur américain Tom Cruise en vedette, à interrompre son tournage, a communiqué Paramount Pictures : « Par souci de prudence pour la sécurité et le bien-être de nos acteurs et de nos équipes, et avec les efforts des autorités locales vénitiennes pour arrêter tout regroupement de personnes face à la menace du coronavirus, nous modifions le programme de production pour nos trois semaines de tournage à Venise. »

En Iran le pouvoir fait état mardi du décès de trois personnes infectées par le nouveau coronavirus, portant le bilan de la maladie en Iran à quinze morts, a fait savoir l’agence officielle Islamic Republic News Agency (IRNA). Après cette annonce, les Emirats arabes unis viennent de suspendre tous les vols en provenance et à destination de l’Iran pour « une semaine renouvelable ». Et l’on apprend, dans le même temps, que le vice-ministre iranien de la Santé a également été infecté par le nouveau coronavirus – information donnée par un responsable du ministère. « Le test sur M. Harirchi, vice-ministre de la Santé qui était sur les lignes de front face au coronavirus, s’est révélé positif », a annoncé sur Twitter Alireza Vahabzadeh, conseiller média du ministre de la Santé.

Au cours d’une conférence avec le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, Iraj Harirchi avait toussé plusieurs fois et paraissait transpirer. Comment tout ceci sera-t-il, perçu, commenté, interprété, dans le pays dirigé par les Gardiens de la révolution islamique ?

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s