Coronavirus: voici soudain Olivier Véran brutalement taclé pour avoir trop vite parlé

Bonjour

26/02/2020. C’est le drnier abcès polémique en date : la rencontre, dans la banlieue de Lyon, entre L’Olympique lyonnais et la Juventus de Turin. « Il n’y a pas de malade identifié à Turin, il n’y a pas de malade identifié dans la région du Piémont », affirmait en début d’après-midi le nouveau ministre de la Santé Olivier Veran. Pourtant, un communiqué de presse émis par la Protection civile italienne affirmait ce midi qu’il y avait trois personnes infectées dans la région du Piémont parmi les 374 cas détectés en Italie. Le journal La Corriere della Sera précise même qu’il s’agit de trois cas à Turin.

Depuis ce matin, la venue de trois mile supporteurs italiens fait polémique. Plusieurs figures de l’opposition ont critiqué ce déplacement, jugé  «incohérent» selon l’ancienne ministre Ségolène Royal sur France 2«pas raisonnable» pour la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen sur France Inter. Et trois députés LREM de Lyon et son agglomération avaient demandé à Olivier Véran d’interdire la venue des supporters de la Juventus.

Le Dr Olivier Véran vient de commettre son premier impair. Le jour même où, rançon de la gloire et de la quête acharnée du pouvoir, Le Canard Enchaîné brosse de lui, grâce à quelques-uns de ses confrères, un bien acide portrait.

A demain @jynau   

Une réflexion sur “Coronavirus: voici soudain Olivier Véran brutalement taclé pour avoir trop vite parlé

  1. Où l’on voit bien que le football est un sport à part. Alors que les fédérations de rugby sont prudentes, décidant de reporter les matchs du tournoi des six nations, pour le football c’est différent. On a l’impression que la possible diffusion du virus ne les a pas effleurés. Cela confirme, si c’était nécessaire, que cette discipline est au-dessus de toutes et en même temps au-dessous de tout : rémunérations des joueurs excessive, violences verbales et physiques des supporteurs à ne pas emmener des enfants aux rencontres, seule discipline pour laquelle on n’aborde jamais la question du dopage. Alors évidemment limiter les déplacements, ce qui relève du bon sens, pour une question de santé publique c’est trop demander.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s