Coronavirus : dernières mesures de prévention pour les soignants à risque de contamination

Bonjour

27/02/2020. Toutes les institutions sanitaires phosphorent comme à l’approche d’une guerre. Sans oublier le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) qui vient de publier : « Coronavirus SARS-CoV-2 : mesures de prévention pour les soignants de retour de zones à risque ». Soit les recommandations formulées à l’attention des professionnels de santé hospitaliers ayant séjourné dans les zones de circulation du nouveau coronavirus

Face à la situation hautement évolutive le Haut Conseil de la santé publique a réactivé son groupe de travail pluridisciplinaire « Grippe, coronavirus, infections respiratoires émergentes » 1. A la demande du Directeur général de la santé, le HCSP émet des recommandations sur les mesures de prévention pour les professionnels de santé hospitaliers de retour d’une zone de circulation du virus.

La propagation du virus à des pays proches de la France (et, déjà, en France) pose la question des mesures de protection et de confinement applicables aux soignants ayant séjourné dans ces zones. Le HCSP recommande aux soignants revenant d’une zone dans laquelle circule le virus SARS-CoV-2 de «  se signaler à sa hiérarchie ».

Le HCSP distingue ici trois situations :

– Tout personnel de soin ayant fréquenté un hôpital ou un secteur de soin pendant son séjour dans une zone à risque doit être astreint à une éviction de 14 jours, à son domicile (en application du décret du 31 janvier 2020).

– Les autres personnels hospitaliers, dont les internes, ayant séjourné dans une zone à risque ne doivent pas être astreints à une éviction systématique, car non justifiée. Ils doivent appliquer strictement les mesures d’hygiène standard, notamment l’hygiène des mains, et porter un masque chirurgical pendant la totalité du temps de travail, sur une durée de 14jours; ce masque doit être changé au minimum toutes les 4 h et chaque fois qu’il a été enlevé.

– Les professionnels de santé en formation (étudiants hospitaliers des premiers et deuxièmes cycles des études de médecine, odontologie, pharmacie et maïeutique et des filières paramédicales) ayant séjourné dans une zone à risque et n’ayant pas d’activité directe en termes de soins sont astreints à une éviction pendant 14 jours.

Plus généralement il est conseillé aux personnels hospitaliers « d’éviter de se rendre dans des zones à risque d’exposition au SARS-CoV-2 ». Ce qui pourrait, demain, être nettement plus facile à dire qu’à faire.

A demain @jynau

1 Contacts : Pr. Christian Chidiac, président de la Commission Maladies infectieuses et maladies émergentes du HCSP : christian.chidiac@univ-lyon1.fr
Pr. Didier Lepelletier, vice-président de la Commission Système de santé et sécurité des
patients : didier.lepelletier@chu-nantes.fr
Pr. Franck Chauvin, président du HCSP : franck.chauvin@sante.gouv.fr

Une réflexion sur “Coronavirus : dernières mesures de prévention pour les soignants à risque de contamination

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s