Des «vers» retrouvés dans le lait infantile Gallia. Le géant alimentaire Danone ne comprend pas

Bonjour

C’est une « information RTL » de nature à faire frémir nombre de parents. Aujourd’hui en France cinq familles ont découvert des larves ou des vers dans des boîtes de lait infantile de la marque Gallia. Deux d’entre elles ont d’ores et déjà porté plainte.Après la Bretagne, le Puy-de-Dôme et les Landes, c’est dans le Var et les Bouches-du-Rhône que deux autres familles ont trouvé des vers dans leurs boîtes de lait de la marque Gallia Galliagest 0-6 mois. RTL :

« Dans le Var, Sarah a fait cette horrible découverte le 4 janvier dernier alors qu’elle s’apprête à faire le biberon de son fils d’un mois. « Je vois comme une toile d’araignée dans la boite, donc je secoue un peu la boite et dans le fond il y avait un ver, une larve d’un centimètre et demi. Du coup j’ai attendu que mon conjoint arrive, j’ai mis la larve dans la cuillère doseuse et je l’ai renvoyée à la pharmacie. On a prévenu toutes les pharmacies aux alentours pour donner le numéro de série parce que ce lait, le Galliagest, ne se trouve pas dans les supermarchés mais dans les pharmacies », raconte-t-elle. »

Sarah a décidé de porter plainte, comme les familles de Bretagne et du Puy-de-Dôme. Plainte pour intoxication alimentaire comme cette femme dont la fille de 3 mois et demi a régurgité un ver de 6 cm de long après avoir été malade pendant 3 semaines sans que les médecins trouvent l’origine de ses symptômes.

« On ne porte pas plainte pour avoir des dédommagements mais pour que Gallia réponde à nos questions, que ça ne reste pas comme ça en interne sans réponse. C’est une démarche pour leur dire : attention, il se passe quelque chose, ce n’est pas normal qu’il ait tous ces cas en si peu de temps qui ressortent. Peut-être que ça ne vient pas de l’usine mais si ça vient de l’entrepôt de stockage ou de l’acheminement, ce n’est pas de notre responsabilité mais de la leur. »

Et Gallia (propriété du groupe Danone) ? Sa réponse :

« En l’état des informations à date transmises et sans que les boîtes de lait ne nous aient été retournées pour analyse, plusieurs hypothèses peuvent expliquer la présence d’un insecte : les conditions de transport, de stockage en entrepôt, de conservation, etc. En ce qui concerne, la chaîne de production, nous rappelons que la poudre de lait ne transite pas à l’air libre. Elle chemine dans des tuyaux fermés et est conditionnée sous atmosphère protectrice avec moins de 2% d’oxygène, rendant de fait impossible la survie d’un organisme vivant dans ces conditions. »

Etrange, donc. Le géant explique aussi avoir besoin de « faire des analyses plus poussée »s sur ses boîtes de lait. Il mis en place un « numéro vert » (0800 202 202) pour rassurer celles et ceux qui redoutent, désormais, des laits contaminés.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s