Coronavirus alerte : Olivier Véran recommande désormais d’éviter la simple poignée de main….

Bonjour

28/02/2020. Sommes-nous à un tournant ?

S’ils existaient encore les télex crépiteraient. Olivier Véran, ministre français de la Santé vient de recommander d’éviter la poignée de main – à titre de prévention. L’OMS vient de porter son évaluation des risques de propagation et d’impact du nouveau virus à un niveau « très élevé » partout dans le monde. Le nombre de foyers se multiplie. Un cas de contamination a été confirmé au Nigeria, le premier en Afrique subsaharienne, ainsi qu’en Islande, en Nouvelle-Zélande et au Mexique. En Corée du Sud, en Italie et en Iran, le nombre de personnes infectées « explose ».

Le nombre de cas de cas dans le monde s’élève à 84 117, dont 2 870 décès, dans 59 pays et territoires, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles vendredi à 18 heures. Au total, 1 435 nouvelles contaminations ont été recensées depuis le décompte réalisé la veille à la même heure.

En France un conseil de défense suivi d’un conseil des ministres « exceptionnels » seront organisés samedi 29 février « pour faire le point sur le coronavirus » a annoncé le Palais de l’Elysée vendredi.En France, le dernier bilan des autorités jeudi soir faisait état de 57 personnes infectées par le nouveau coronavirus – contre 18 il y a deux jours.

« Une nouvelle étape de l’épidémie est franchie » en France, a dit le ministre. « Le virus circule sur notre territoire et nous devons freiner cette diffusion. »Le ministre de la santé recommande d’éviter la poignée de main pour limiter au maximum la propagation du virus:  « En situation épidémique, vous protéger, c’est aussi protéger les autres. Lavez-vous les mains toutes les heures, éternuez dans votre coude. Utilisez des mouchoirs à usage unique. Je recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d’éviter la poignée de main. » 

« Plus ça va durer, plus les gens vont prendre peur« 

Les Bourses européennes, à l’unisson des marchés mondiaux, ont achevé vendredi une semaine de très forte baisse, la plus importante depuis la crise de 2008 pour les places françaises et britanniques. Les marchés craignent les conséquences de l’épidémie de coronavirus sur l’économie mondiale.

Le CAC 40 a chuté de près de 12 % sur la semaine écoulée, le FTSE-100 londonien de 11,3 %. Ces baisses sont inédites depuis la crise financière de 2008, qui avait provoqué une récession mondiale. A sa fermeture vendredi soir (dans la nuit en Europe), Wall Street pourrait tirer la même conclusion – la Bourse de New York a plongé dès le début de séance vendredi, et a déjà perdu plus de 10 % depuis le début de la semaine.

L’onde de choc virale actuelle ne ressemble à aucune des grandes crises précédentes. Ni à celle de 2008, qui avait mis la finance à genoux, avant de paralyser l’économie réelle. Ni à celle de l’éclatement de la bulle Internet en 2000. Cette fois, les Bourses sont confrontées à un « choc externe », souligne Alexandre Hezez, responsable des investissements chez Richelieu Gestion et cité par Le Monde. « Si les investisseurs n’ont pas de réponse politique, médicale et monétaire, le marché peut baisser davantage », prévient-il.  Plus ça va durer, plus les gens vont prendre peur, menant à un affaiblissement de la confiance. Il va y avoir des confinements ou des villes qui seront bloquées, et c’est de l’activité économique en moins, de la consommation en moins, des ruptures en plus dans les chaînes d’approvisionnement », détaille Sylvie Matelly, directrice adjointe de l’Institut des relations internationales et stratégiques.

28/02/2020. Quand saurons-nous si nous sommes à un tournant ? Pour l’heure il faut tendre la main à son prochain mais, précise Olivier Véran, désormais sans la serrer.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s