Coronavirus : Carnac et la Bretagne infectées ; souvenirs de quarantaine dans le Morbihan

 Bonjour

02/03/2020. L’Agence régionale de santé de Bretagne vient de faire savoir à la presse que dix-neuf cas d’infection par le nouveau coronavirus venait d’être confirmés dans cette belle région : treize dans le Morbihan, quatre à Rennes et deux à Brest. De nombreuses analyses sont en cours.

Le cluster-foyer morbihanais Morbihan inquiète les autorités. Le rectorat a aussitôt demandé la fermeture de toutes les écoles et crèches et de l’accueil périscolaire des communes d’Auray, Crac’h et Carnac. Interdiction est valable du 1er mars au 14 mars. Le préfet du Morbihan a immédiatement pris un arrêté interdisant tout rassemblement collectif sur l’ensemble du département durant la même période. Les maires des trois communes concernées ont été contactés pour leur transmettre les consignes de limitation des déplacements de leur population.

Non loin des Alignements, le casino de Carnac a été fermé. En Bretagne, seuls quatre cas avaient jusqu’ici été décelés : un couple ayant séjourné en Egypte et pris en charge au CHU de Brest et un couple résidant à Rennes et ayant séjourné dans l’Oise (un pompier et un membre du personnel de la clinique de la Sagesse) ont été pris en charge au CHU de Pontchaillou de Rennes.

Sans remonter dans les siècles passés, le sud-Bretagne a-t-il gardé la mémoire de sa dernière mise en quarantaine ? C’était à un jet de silex de Carnac, à Vannes, en 1955, lors d’une épidémie de variole. On avait sonné le tocsin républicain. « Puis le préfet du Morbihan a reculé en disant : on ne va pas faire de Vannes une ville morte, nous rapporte l’historien Patrick Zylberman (Ecole des hautes études en santé publique, Rennes). Les renseignements généraux avaient déjà enregistré des plaintes de commerçants qui avaient vu leur chiffre d’affaires chuter de 20 % parce qu’on déconseillait aux gens d’aller faire leurs courses en ville. »

Les renseignement généraux n’existent plus, en Bretagne comme sur l’ensemble du territoire national. La variole a finalement été éradiquée. Le préfet du Morbihan est aujourd’hui confronté à un virus émergent. De même que les commerçants.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s