Coronavirus et Blitzkrieg : mais pourquoi la France est-elle, déjà, en retard sur l’Allemagne ?

Bonjour

C’est une nouvelle mise en abyme. Drôle de guerre. Un fonctionnaire de l’Agence européenne de défense (EDA), une agence de l’Union européenne basée à Bruxelles, a été contrôlé positif au coronavirus de retour d’une mision en Italie ont indiqué mercredi 3 mars deux porte-parole à l’AFP.  «Nous avons eu confirmation de ce cas», a déclaré Dana Spinant, porte-parole de la Commission, interrogée sur une information du site Euractiv. «Le fonctionnaire est rentré d’Italie le 23 février», a pour sa part précisé Elisabeth Schoeffmann, une porte-parole de l’EDA «Mais il n’a pas participé à une réunion avec trente fonctionnaires d’autres institutions de l’UE» – démentant sur ce point Euractiv.

L’Agence européenne de défense (AED) a été créée en 2004 « pour aider les États membres à adapter leurs moyens militaires aux nouvelles menaces ». La Commission européenne vient d’annoncer étudier une adaptation de ses mesures de prévention après l’élévation du niveau de risque par Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) basé à Stockholm.

Le fonctionnaire européen a été intégré dans le décompte des cas de coronavirus enregistrés en Belgique, a précisé le ministère belge de la Santé. Vingt-trois cas de coronavirus ont été enregistrés en Belgique, dont dix nouveaux au cours des dernières 24 heures. Neuf sur dix revenaient d’un voyage en Italie, a indiqué le ministère belge.

C’est une nouvelle démonstration que l’Europe n’existe pas. Ou que le « couple franco-allemand » bat de l’aile. On vient d’apprendre que l’Allemagne « a interdit l’exportation de matériel médical de protection, notamment de masques ». Un décret «a été publié ce jour» qui interdit «l’exportation de matériel médical de protection (masques, gants, combinaisons, etc.)», ont annoncé dans un communiqué commun le ministère de la Santé et de l’Intérieur.

En Allemagne, 240 cas du Covid-19 ont été confirmés dans 15 des 16 Länder, selon un bilan du Robert Koch Institut, l’autorité fédérale pour le contrôle des maladies. Plus de la moitié des cas sont localisés en Rhénanie du Nord-Westphalie, où le ministre de la Santé a annoncé mercredi l’achat d’un million de masques de protection pour le personnel médical.

La décision allemande est nettement plus drastique que celle prise par la France où seuls les stocks de masques de protection viennent d’être réquisitionnés afin de les distribuer prioritairement aux soignants et aux personnes atteintes du coronavirus. Paris va-t-il ou non suivre l’exemple donné par Berlin ?

L’Allemagne, la France. Et l’Italie ? Le pays va fermer toutes les écoles et universités jusqu’à mi-mars pour faire face à l’épidémie.  Cette décision a été prise au cours d’un conseil des ministres réuni à Rome autour du chef de gouvernement Giuseppe Conte. Autre symptôme, qui ne trompe guère : la demi-finale de la Coupe d’Italie, prévue le 5 masr entre Naples et l’Inter Milan, a été reportée. Idem pour l’autre demi-finale opposant la Juventus à l’AC Milan. Cette décision a été prise par le préfet de Naples, qui craint une propagation du virus. C’est, une nouvelle fois, dire si l’heure est grave.

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s