Coronavirus en France : les élections municipales ne seront/devraient pas être annulées

Bonjour

05/03/2020. Les chiffres montent. Alors qu’une trentaine de chercheurs sont réunis sous les ors du Palais de l’Elysée  autour d’Emmanuel Macron, le verdict quotidien est tombé. Jeudi 5 mars, 377 cas confirmés ont été recensés en France– soit 92 de plus que la veille. Deux personnes sont mortes, portant le bilan à six décès depuis le début de l’épidémie. La hausse de contaminations observée entre le 4 et le 5 mars est la plus importante en une journée depuis le début de la crise.

Pour autant Christophe Castanern ministre de l’Intérieur vient de déclarer  : «Les élections municipales auront bien lieu. Il n’appartient pas aux maires d’annuler les scrutins. La situation actuelle (sic) me permet d’affirmer que les élections auront bien lieu les 15 et 22 mars».En écho François Baroin, président de l’Association des maires de France, s’est félicité de cette décision, affirmant que «la démocratie n’a pas de prix».

Treize régions sont touchées, dont la Guyane pour la première fois, avec cinq cas avérés (dont trois enseignants et un personnel hospitalier), tous issus d’un rassemblement évangélique à Mulhouse. Dans le Haut-Rhin, environ dix personnes sont infectées et ont été hospitalisées, à la suite de ce rassemblement évangélique, qui avait réuni 2 000 personnes il y a deux semaines. En Normandie, six nouveaux cas d’infection ont été annoncé jeudi par l’agence régionale de santé (ARS), dont trois venant de ce rassemblement.

Saint-Pierre-Quiberon, La Trinité-sur-Mer et Saint-Anne-d’Auray

Les principaux foyers de cas groupés restent l’Oise (99 cas), la commune de La Balme, en Haute-Savoie (30), et le Morbihan (une vingtaine de cas depuis mercredi soir avec la détection de cinq nouveaux cas à Saint-Pierre-Quiberon, La Trinité-sur-Mer et Saint-Anne-d’Auray). Trois premiers cas du nouveau coronavirus ont été confirmés jeudi en Corse, qui était l’une des deux seules régions de France métropolitaine avec le Centre-Val de Loire à n’avoir encore pas été officiellement touchée par le virus. Les personnes touchées rentraient de Mulhouse.

La RATP a annoncé que l’un de ses agents, qui travaille sur la ligne 6 du métro parisien, avait été infectée, confirmant une information de RTL. La régie des transports parisiens précise que cette femme, qui a été en contact avec le public, « va mieux », et que cela n’aura pas d’impact sur le trafic. La RATP s’apprête à distribuer des kits de prévention à ses agents en contact avec le public, a déclaré au Monde un porte-parole de la régie parisienne. Les personnels en station en seront dotés ainsi que les conducteurs, ces derniers pouvant être amenés à se rendre dans une voiture, quand par exemple un signal d’alarme est actionné.

Ces kits sont destinés uniquement à venir en aide à une personne malade ou potentiellement infectée (collègue ou usager). Ils contiennent une paire de gants, des lingettes désinfectantes enduites d’une solution hydroalcoolique, d’un sachet pour jeter les éléments souillés et d’une notice explicative. Ils ne comportent en revanche pas de masque. « Les autorités n’en recommandent pas le port dès lors que l’on n’est pas malade ou qu’on ne revient pas d’une zone à risque », précise la RATP.

Les courbes s’élèvent. Pour sa part Santé publique France innove. On sait que c’est ce précieux organisme qui analyse les données de surveillance de COVID-19 (infections à SARS-CoV-2) issues de son réseau de partenaires. Dorénavant les indicateurs issus de ces données seront présentés dans un Point épidémiologique mis en ligne sur la page « Infection au nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19 » de son site internet. Chaque jour à 19 heures.

Aucune psychose mais des inquiétudes qui gagnent

Une « bonne centaine » d’écoles, collèges et lycées restent fermés en France, essentiellement dans l’Oise (35 000 élèves touchés) et dans le Morbihan (9 000). Une classe de CM1 a été fermée à Marseille, pour la première fois en région PACA. Une école élémentaire dans la Manche est fermée « jusqu’à nouvel ordre » après qu’une élève a été dépistée positive la veille.

On ne compte plus le nombre des annulations de manifestations annoncées par précaution, comme le Marché international des programmes de télévision, deuxième plus grand événement mondial des professionnels de la télévision, prévu du 30 mars au 2 avril à Cannes. Et ce en raison de l’« incertitude liée » au coronavirus.

L »Opéra de Paris lance un vibrant appel, demandant à celles et ceux qui « présentent des symptômes grippaux » de bien vouloir éviter ses deux salles, Bastille et Garnier. Fermé depuis quatre jours le Musée du Louvre vient de rouvrir ses portes, sous les applaudissements des touristes sans masques.

Face aux inquiétudes jugées « légitimes » du personnel, la direction du musée le plus visité au monde a assuré que la « priorité absolue » était « d’assurer la sécurité des agents et des visiteurs », tout en soulignant qu’« à l’heure actuelle, les préconisations des autorités compétentes recommandent l’ouverture des musées ». Ils ont ainsi éte quelles centaines a courir admirer Le Radeau de la Méduse (huile sur toile, Théodore Géricault, 1818-1819).

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s