Le coronavirus est maintenant présent sur tous les continents – à l’exception de l’Antarctique

Bonjour

04/03/2020. Chaque jour qui passe le fait mieux comprendre : tout va toujours plus vite, certes, mais l’épidémie due au coronavirus s’installe dans la durée. Plusieurs semaines voire plusieurs mois a déjà laissé entendre Emamnuel Macron. Et des habitudes, déjà, s’installent – à commencer par la conférence de presse assurée en fin de journée par le Directeur général de la Santé un homme ignoré du grand public sous les ministères précédents (qui se souvient  des Prs Didier Houssin ou Benoît Vallet). Depuis deux ans c’est le Pr Jérôme Salomon, un proche d’Emanuel Macron et d’Agnès Buzyn que certains comparent déjà à François Molins, ancien procureur de la République de Paris. 

Il vient d’égrener les derniers chiffres de Santé publique France :  73 nouveaux cas de personnes infectées, portant leur nombre à 285 dans 13 régions touchéeset la Guyane a rapporté ses premiers cas. Sept régions rapportent au moins dix cas : l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Bourgogne-Franche-Comté, la Bretagne, le Grand Est, l’Ile-de-France et les Hauts-de-France. Le bilan des décès est toujours de quatre. Quinze personnes sont en réanimation.

La France est désormais l’un des principaux foyers en Europe, avec l’Italie et l’Allemagne. Elle est toujours « au stade 2 » de l’épidémie ; mais il est désormais acquis qu’elle n’échappera pas, sous peu, au stade 3 si l’on en croit la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye. Le Palais de Elysée a annoncé qu’Emmanuel Macron participera, jeudi 5 mars à une réunion avec les principaux acteurs de la recherche publique et privée – une trentaine de médecins, scientifiques et responsables de laboratoire.

Miscellanées épidémiques en chaîne

Au-delà des Alpes la situation évolue à grande vitesse. Le gouvernement italien a décidé de fermer les écoles et universités dans tout le pays, à partir de jeudi 5 mars et ce jusqu’au 15 mars. Cette option avait été envisagée au cours d’un conseil des ministres réuni à Rome autour du président du conseil, Giuseppe Conte, et a été confirmée par les autorités italiennes en fin de journée – contre l’avis des conseillers médicaux et scientifiques de l’exécutif . Polémique à suivre.

En pratique c’est l’extension à l’ensemble du pays d’une mesure qui visait déjà depuis une dizaine de jours les régions les plus affectées par l’épidémie, dans le nord de l’Italie. Deux « zones rouges » avaient parallèlement été mises en quarantaine, l’une englobant dix localités en Lombardie, l’autre, plus restreinte, en Vénétie. Ces dispositions n’ont toutefois pas empêché le virus de se propager — il est désormais présent dans dix-neuf des vingt régions italiennes. L’agence italienne de protection civile fait état de 107 décès contre 79 la veille ; et 3 089 cas contre 2 502 la veille. étaient recensés. Interrogé sur le fait de savoir si, le cas échéant, la France fermerait ses écoles le Pr Jérôme Salomon a botté en touche.

Pourquoi l’OMS ne parle-t-elle toujours pas de pandémie ? Puisque le virus est dorénavant présent tous les continents, sauf l’Antarctique, et qu’il perturbe la vie quotidienne dans un nombre croissant de pays. Avec des miscellanées nationales épidémiques en chaîne.

En Arabie saoudite, l’oumra (« petit pèlerinage » qui peut être entrepris tout au long de l’année par les musulmans) a été suspendue « temporairement » pour les « citoyens [saoudiens] et les [résidents] étrangers » afin d’« assurer la sécurité des foules », selon l’agence officielle. La mesure concerne les deux villes saintes de La Mecque et Médine. La Tunisie, où un seul cas a été enregistré à ce jour,a annoncé la suspension des liaisons maritimes entre Tunis et le nord de l’Italie, afin de limiter la propagation de l’épidémie. En Israël, les autorités ont annoncé mercredi soir l’interdiction pour les Français et les ressortissants de plusieurs autres pays européens d’entrer sur leur territoire.  L’Allemagne interdit l’exportation de matériel médical de protection (masques, gants, combinaisons, etc.) et parle désormais de pandémie. L’Egypte a décidé d’interdire l’accès au territoire aux ressortissants du Qatar – qui a pris des mesures similaires pour toutes les personnes provenant d’Egypte, y compris les résidents sur le sol qatari. Depuis le début de l’épidémie, l’Egypte, pays de 100 millions d’habitants, a enregistré deux cas, dont un a été déclaré guéri le 27 février, contre huit dans l’émirat du Qatar.

La croissance mondiale sera inférieure en 2020 à celle de 2019 à cause de l’impact de l’épidémie de nouveau coronavirus, mais il est « difficile de prédire de combien », prévient Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI). Selon elle une « réponse mondiale » est nécessaire pour limiter la contagion. Réponse mondiale ? Créer une Organisation Mondiale de la Santé ?

A demain @jynau

Une réflexion sur “Le coronavirus est maintenant présent sur tous les continents – à l’exception de l’Antarctique

  1. On signale une hausse vertigineuse de l’immobilier en Antarctique d’ailleurs. Et plus rien de disponible sur AirBNB.
    Sainte Hélène aussi est indemme.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s