Coronavirus : l’Assemblée nationale est désormais directement touchée par l’épidémie

Bonjour

Emmanuel Macron le savait-il quand il a étrangement qualifié d’«inexorable » l’avancé, en en France, du nouveau coronavirus  ? Même question pour Christophe Castaner assurant qu’en l’état des informations dont il disposait les prochaines élections municipales ne seraient pas reportées ? Jamais on n’aurait pu imaginer, sauf pour une série télévisée, un tel scénario épidémique. Car voici que le sujet concerne directement l’assemblée nationale et, potentiellement, le gouvernement.

Jean-Luc Reitzer, 68 ans, député (LR, Haut-Rhin) est actuellement hospitalisé en réanimation à Mulhouse, souffrant de l’infection coranovirale. L’information a d’abord été donnée dans la soirée du Journal du Dimanche :  

« Son état est jugé « sérieux », assure au JDD un membre des Républicains. Un député LR d’Alsace, présentant des signes de contamination au coronavirus a été hospitalisé. Il est actuellement en réanimation et souffre de « difficultés respiratoires », ont indiqué des sources proches de la direction du parti et de l’Assemblée nationale. Les symptômes sont les mêmes que la maladie à coronavirus et cet élu a été en contact avec des personnes infectées à Mulhouse (Haut-Rhin). »

Dans un communiqué vers , Richard Ferrand, le président de l’Assemblée, a confirmé que l’élu était bien infecté. Par ailleurs, il explique qu’un salarié du Palais Bourbon travaillant à la célèbre buvette de l’Assemblée nationale est également contaminé et qu’un autre est soupçonné d’avoir contracté l’infection. « Le salarié infecté, travaillant à la buvette des députés, est confiné à domicile, précise Richard Ferrand. Le salarié en suspicion d’infection, travaillant au restaurant des députés est hospitalisé. L’ensemble des parlementaires et personnels ont été informés de la situation ce soir ainsi que de la conduite à tenir. La buvette des députés et le restaurant du 101 rue de l’Université seront fermés demain. »

Dans un message envoyé aux parlementaires et que l’Agence France-Presse a pu consulter Richard Ferrand explique que « les députés ou les personnels » avec lesquels le député « a été en contact rapproché à l’Assemblée nationale dans la semaine du 24 au 28 février en ont été prévenus dès ce jeudi soir ». Un bureau de l’Assemblée nationale exceptionnel, consacré au coronavirus et aux dispositions de prévention et de gestion de crise mises en œuvre au sein de l’institution, avait été convoqué par son président Richard Ferrand.

Se pose, dès aujourd’hui, la question des modalités (et de l’ampleur) de l’enquête sur les « chaînes de contamination ». Jusqu’où dépistera-t-on ? Et que se passera-t-il en cas de mise en isolement ? Jean-Luc Reitzer  était présent en séance ces derniers jours lors du débat sur la réforme des retraites et on le dit « très assidu » en commission. On sait aussi que soixante-quatorze cas de coronavirus ont été confirmés dans le Haut-Rhin et dix dans le Bas-Rhin jeudi. Le foyer de contamination est, lui, parfaitement localisé : le rassemblement d’une église évangélique de Mulhouse, « La Porte ouverte chrétienne ,  entre le 17 et le 24 février.

Où certains ne manqueront pas de percevoir une de connexion, virale, entre le religieux et le politique. Sans doute Emmanuel Macron le pressentait-il quand il a, étrangement, parlé de processus «inexorable » ?

A demain @jynau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s