Coronavirus : pape François peut-il réduire les risques viraux en se montrant priant par vidéo ?

Bonjour

Savoir garder raison. Non, il n’apparaîtra pas, pour les fidèles, à la fenêtre qui surplombe la place Saint-Pierre. C’est officiel : le pape François  prononcera sa traditionnelle prière de l’Angélus enfermé adns sa bibliothèque, dimanche 8 mars. Elle sera retransmise en direct en vidéo, a annoncé samedi le Vatican. Objectif avoué : « éviter les risques de diffusion ». Communiqué :

« La prière de l’Angélus du Saint-Père aura lieu dans la bibliothèque du Palais apostolique et non sur la place Saint-Pierre depuis la fenêtre. La prière sera retransmise en vidéo en direct sur la chaîne Vatican News et sur des écrans sur la place Saint-Pierre de manière à permettre aux fidèles de participer. Cette décision a été rendue nécessaire pour éviter les risques de diffusion du Covid-19 liés à la formation de rassemblements au cours des contrôles pour l’accès à la place Saint-Pierre ».

Mêmes risques, mêmes effets : l’audience hebdomadaire papale de mercredi, « se déroulera dans les mêmes conditions ».

Le Sabre et le Goupillon

Rappelons que l’Angélus dominicale et l’audience du mercredi constituent une attraction de choix pour les pèlerins et touristes venant à Rome et désireux de voir le pape en chair et en os. La volonté papale de réduire les risques infectieux se fonde sur l’hypothèse d’une réduction des effectifs des fidèles. Mais alors, pourquoi des écrans sur la place Saint-Pierre ?

La Cité du Vatican, le plus petit Etat du monde, vient d’annoncer son premier cas de coronavirus. Il y a quelques jours encore, l’état de santé du pape François avait mis en émoi une partie de la communauté chrétienne, craignant une possible contamination. Il ne s’agissait en réalité, officiellement, que d’un rhume passager. « Le Vatican étant enclavé dans Rome l’annonce du premier cas a suscité de nouvelles craintes relatives à la propagation du virus dans la capitale, observe Slate.fr.  La plupart des employé·es du Vatican vivent à Rome, et la frontière est naturellement le lieu de nombreux allers-retours entre la Cité-État et la capitale italienne. »

Après le goupillon, le sabre. A Paris, quelques heures après la vidéo papale un nouveau Conseil de défense se tiendra autour du chef de l’État, chef des armées. «Il s’agit de faire un point de situation. Le président reste très concentré sur la gestion de la crise, a expliqué à l’AFP l’entourage d’Emmanuel Macron. Il faut rassurer et protéger, dans la transparence et toujours nourri de l’expertise de la Direction générale de la Santé. »  Transparence. Rassurer. Protéger.

A demain @jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s