Coronavirus. Milan, Venise et le nord de l’Italie mis en quarantaine. Que va faire Paris ?

Bonjour

07/03/2020. Que se passerait-il en France si la situation devait y évoluer « inexorablement » comme elle le fait en Italie ? Le pays a enregistré 36 nouveaux décès en 24 heures, ce qui porte le nombre de morts à 233, tandis que le nombre de cas est monté à 5883 (+ 1247), selon le bilan officiel

Face à cette situation critique le gouvernement italien intensifie drastiquement son action. A l’heure où nous écrivons ces lignes la décision sera effective « dans les prochaines heures ». Vont être placés en quarantaine toute la Lombardie, dont la capitale économique du Milan, mais aussi la région de Venise, le nord de l’Emilie-Romagne et l’est du Piémont.

Les déplacements pour entrer et sortir de ces zones seront strictement limités durant la quarantaine – qui restera en vigueur jusqu’au 3 avril, selon le projet de décret du gouvernement cité par les médias, au nombre desquels l’agence Ansa ainsi que les quotidiens Il Corriere della Sera et La Repubblica.  La date d’entrée en vigueur du décret n’était pas précisé par les médias. Le Corriere Della Sera l’annonce « imminent ».

Vingt mille renforts dans les hôpitaux.

Le gouvernement italien a décidé d’envoyer 20.000 renforts dans les hôpitaux. Cette mesure devrait permettre de porter de 5000 à 7500 le nombre de lits en soins intensifs, soit une hausse de 50%, et de doubler le nombre de places dans les services de pneumologie et maladies infectieuses.

Les 20.000 embauches devraient concerner 5000 médecins spécialisés, 10.000 infirmiers et 5000 aides-soignants. Face à l’urgence de la situation, le décret du gouvernement prévoit la possibilité de recruter des médecins à la retraite. Les préfets se voient en outre attribuer la possibilité de réquisitionner des hôtels pour « loger les personnes en quarantaine ».

A Paris un nouveau Conseil de défense va se tenir autour du chef de l’État, chef des armées. «Il s’agit de faire un point de situation. Le président reste très concentré sur la gestion de la crise, a expliqué à l’AFP l’entourage d’Emmanuel Macron. Il faut rassurer et protéger, dans la transparence et toujours nourri de l’expertise de la Direction générale de la Santé. »  Rassurer. Protéger. Transparence. Que décidera-t-on vis-à-vis de l’Italie ?

A demain @jynau

3 réflexions sur “Coronavirus. Milan, Venise et le nord de l’Italie mis en quarantaine. Que va faire Paris ?

      • Dipende …
        – dans quel sens ?
        – sur quel sujet ? Sur la cuisine, le vin , affari di [donne e huomini], les arts: totale
        – les réfugiés et le calcio …. no comment.
        – alors une coordination bénéficiant aux 2 pays est possible mais les gouvernements se consacrent à leur peuple chacun de leur côté en priorité j’imagine.

        On verra aussi ce que ça donne pour les hospitalisations transfrontalières en période de tension et débordement : HUG (Genève) pour la Savoie, Kehl et Strasbourg, établissements de part et d’autre des frontières Allemandes, Belges, Luxembougeoises, Catalogne, Pays Basque.

        https://www.cleiss.fr/docs/cooperation/index.html ne montre rien pour l’italie.
        Les conventions signées par la France :
        Allemagne Belgique Espagne Suisse
        Les accords-cadres signés par la France :
        Allemagne Belgique Espagne Luxembourg Suisse

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s