Coronavirus: «Respiration démocratique», les municipales ne seront pas reportées

Bonjour

09/03/2020. L’inconscient politique est-il, lui aussi, « structuré comme un langage » ? A six jours du premier tour des élections municipales le Premie ministre Edouard Philippe a écrit aux élus locaux. « Les élections constituent, dans la vie de nos territoires, un moment de respiration démocratique essentiel. Il n’est donc aucunement question de les reporter », a fait savoir le premier ministre dans une lettre que Le Monde est parvenu à se procurer.

Des mesures seront donc mises en place pour assurer la bonne tenue du scrutin. Les « mesures barrières » (ne pas se faire la bise, ne pas se serrer la main, éternuer dans son coude etc.) seront rappelées sur tout le territoire national par de petites affichettes dans les bureaux de vote. Les files d’attente devront être « gérées » afin de « limiter les situations de promiscuité prolongée ».

Gants et Gels

« D’autres questions, relatives aux surfaces de contact que constituent les bulletins de vote, les stylos utilisés pour l’émargement, le nettoyage régulier, le cas échéant, des machines à voter, et le nettoyage des bureaux de vote, pourront faire l’objet de recommandations complémentaires », poursuit le Premier ministre français.

Enfin, « une attention particulière sera apportée aux procurations », pour les personnes dans l’incapacité de se déplacer « en particulier pour des raisons liées à la situation sanitaire », comme les personnes âgées vivant en Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) ou des personnes rendues vulnérables par des maladies du système immunitaire.

Indépendamment de cette missive, l’exécutif a fait savoir qu’à Mulhouse, foyer majeur du coronavirus, des gants chirurgicaux et du gel hydroalcoolique seront mis à disposition des électeurs. On peut raisonnablement imaginer, à J-6, que gants et gels seront, dimanche, disponibles un peu partout en France.

A demain @jynau

Une réflexion sur “Coronavirus: «Respiration démocratique», les municipales ne seront pas reportées

  1. Le torchon brûle à l’Assemblée Nationale désormais contaminée. Si le chef d’Etat doit protection à la Nation (sic), ne devrait-il pas fermer l’hémicycle pour menace sanitaire nationale qui affecte le bon fonctionnement de cette Institution ? Ne pas reporter les élections municipales et tout débat parlementaire me paraît à tout le moins contestable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s