«Stade 3» : à partir de quel moment l’épidémie justifiera-t-elle d’attenter à nos libertés?

Bonjour

« Inexorable » ? Dans quelques heures, dans quelques joursn la France sera sans soute au « stade 3 » de la lutte contre l’épidémie de noubeau coronavirus. Avec quels risques pour les libertés démocratiques ? Le gouvernement avait, il y a peu, sur ce sujet, saisi le Comité consultatif national d’éthique. Ses réponses sont , pour l’essentiel, d’ores et déjà connues.

C’était le 4 mars dernier. Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement était l’invitée du «Grand entretien» de France Inter. Emmanuel Macron n’avait pas encore qualifié d’«inexorable» la progression du phénomène épidémique. Interrogée sur la politique de l’exécutif confrontée à l’épidémie de nouveau coronavirus, la porte-parole eut ce mot: «[Lorsque nous serons] au stade 3, les métros continueront à circuler jusqu’à nouvel ordre, les transports en commun continueront à circuler jusqu’à nouvel ordre… la vie du pays ne s’arrêtera pas à cause du coronavirus.»

Les auditeurs et auditrices citoyennes se seront peut-être interrogées sur ce «nouvel ordre». Qui le donnerait? Pourquoi? Et quand? 

La suite « L’épidémie de coronavirus justifie-t-elle d’attenter à nos libertés ? » (Slate.fr 10 mars 2020)

A demain @jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s