Coronavirus : un premier essai clinique va être lancé en France. La chloroquine en attente.

Bonjour

12/03/2020. Signes, diagnostic et traitement. L’information est relayée par Le Quotidien du Médecin (Damien Coulomb). Un premier essai clinique visant à évaluer l’efficacité de plusieurs traitements de la maladie Covid-19 va commencer en début de semaine prochaine dans toute la France. « Tout est prêt, nous n’attendons plus que les médicaments », affirme le Pr Yazdan Yazdanpanah (service des maladies infectieuses et tropicales, hôpital Bichat AP-HP), qui coordonne le consortium REACTing grâce auquel cet essai va être financé.

Le Quotidien du Médecin ajoute que cette étude multicentrique est prévue pour inclure 3.200 patients hospitalisés pour des formes graves de la maladie en Europe – dont 800 en France. Randomisée, elle comprendra quatre bras de traitement : un quart des malades bénéficiera de la prise en charge actuelle (traitement symptomatique -oxygénation, hydratation, anti-émétique, etc.), le deuxième quart recevra en plus le remdesivir, un antiviral de Gilead Sciences qui fait déjà l’objet de plusieurs essais cliniques contre le SARS-CoV-2, le troisième quart sera traité par Kaletra (ritonavir/lopinavir, AbbVie, indiqué dans le traitement de l’infection par le VIH) et le dernier quart sera traité par une association de Kaletra et d’interféron bêta.

Des interrogations éthiques ?

« Nous n’excluons pas la possibilité de recours à l’usage compassionnel de ces traitements » explique le Pr Florence Ader (service des maladies infectieuses et tropicales, hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon, et chercheuse INSERM à l’université Claude-Bernard). Le choix des molécules employées dans l’étude « est motivé par l’avis de l’OMS », précise le Pr Yazdanpanah.

Quid de la chloroquine, au vu de la controverse médiatique à laquelle cet antipaludéen a donné lieu après les propos du Pr Didier Raoult ?  Cette molécule n’a pas été retenue par le comité scientifique du consortium REACTing présidé par le Pr Jean-François Delfraissy actuel président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE). « Nous aurions pu l’inclure, cela a été sérieusement envisagé, mais nous avons considéré qu’il présentait trop de problèmes d’interactions médicamenteuses », précise-t-il.

Le Quotidien ajoute toutefois que, selon des informations relayées par« 20 Minutes », un essai clinique évaluant la chloroquine, portant sur vingt-quatre malades atteints du Covid-19, devrait bientôt être mené à l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille, par les équipes du Pr Didier Raoult.

A demain @jynau

3 réflexions sur “Coronavirus : un premier essai clinique va être lancé en France. La chloroquine en attente.

  1. Chloroquine ou Hydroxychloroquine ? il me semble qu’elle n’a pas été totalement écartée par le Pr Yazdanpanah, si j’en crois certaines citations de la presse, mais qu’elle pourrait être ajoutée si elle montre un intérêt in-vivo ? Peut-être chez des patients traités habituellement par ces médicaments ??? J’avoue n’avoir pas bien saisi le propos.

  2. L’hydroxychloroquine est beaucoup plus active in vitro. Apparement c’st elle qui sera testée à Marseille.

    On espère en comparatif / placebo et double aveugle.

    Inconvénient : 24 malades c’est très peu; Peut montrer un effet s’il existe et qu’il est massif.
    Inconvénient : Les petites études sojnt souvent trompeuses.

    « Research shows small studies may overestimate the effects of many medical interventions »
    https://scopeblog.stanford.edu/2012/10/23/research-shows-small-studies-may-overestimate-the-effects-of-many-medical-interventions/

  3. Je suis très impressionné par ce que dit le Pr Raoult et pas surpris par la résistance de ses ‘collègues » alors qu’ils s’y connaissent bien moins que lui., La chloriquine est utilisée (apparemment) massivement en Corée du Sud avec de bons résultats. Quid de l’Italie, ont-ils essayé la chloriquine? Le CDC connait mais est institutionnellement archi-prudent: beaucoup de gens risquent de trépasser parce qu’on ne leur aura pas fourni ce médicament parce que les preuves scientifiques sont jugées insuffisantes ou on ne va pas croire sur parole ce barbu de Marseille (qui est pourtant un archi-spécialiste). Merci d’en avoir parlé (pas comme tous les media qui l’ignorent)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s