Olivier Véran devrait autoriser la réouverture des boutiques de cigarettes électroniques

Bonjour

17/03/2020. Dans le contexte de guerre sanitaire et de confinement c’est, aussi, une mesure de santé publique et de réduction des risques. Les arrêtés pris par le gouvernement concernant l’ouverture des commerces de détail autorisent la vente des produits du tabac chez les buralistes. Mais rien n’était dit quant aux commerces concernant les cigarettes électroniques et les produits de vapotage – une activité qui concerne plusieurs centaines de milliers de personnes et qui leur permet de ne pas consommer du tabac.

Chacun, ces derniers jours, a pu constater  que les boutiques de vape ne pouvaient plus recevoir de public, même si elles pouvaient, éventuellement prendre des commandes et livrer des clients. En d’autres termes elles étaient fermées – contrairement aux bureaux de tabac et à  nombreux autres commerces de détail : vendeurs de téléphones, vélos, blanchisseries…

Une décision ministérielle salutaire

Comment comprendre une telle situation, préjudiciable à la santé publique, alors même qu’Olivier Véran avait, peu avant d’être nommé ministre de la Santé, publiquement et courageusement a soutenu la pratique du vapotage au nom de la réduction des risques ? Comment comprendre que son ministère laisse se fermer toutes les boutiques spécialisées et laisser les consommateurs dans des situations critiques puisqu’actuellement 8% du marché de la vape se trouve chez les buralistes et 15% sur les sites de vente en ligne (qui risquent de souffrir rapidement des problèmes de livraison à domicile). Comment, en d’autres termes laisser plus de 75% des vapoteurs, habitués à aller vers les « boutiques physiques », rencontrer des difficultés croissante pour s’approvisionner.

Un exemple peut être suivi par le gouvernement français : en Italie, l’exécutif qui avait également décidé de telles fermetures, vient de les ré-autoriser suite à l’intervention de professionnels de santé. On nous indique aujourd’hui, de bonne source, que le ministre français de la Santé prendra, sous peu, la même mesure – et ce afin d’aider à les vapoteurs à ne pas céder à la tentation de reprise du tabagisme. On ne pourra, ici, que saluer la décision du ministre de la Santé.

A demain @jynau

2 réflexions sur “Olivier Véran devrait autoriser la réouverture des boutiques de cigarettes électroniques

  1. Attention, il y a une coquille importante dans le titre, qui indique VA, au lieu de DEVRAIT comme le dit l’article… Il a été difficile le WE dernier pour beaucoup de shops de vape de comprendre qu’il fallait fermer, et la coquille est malheureusement peu à propos…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s