Ironique, Emmanuel Macron félicite celles et ceux qui avaient tout prévu avant la crise

Bonjour

20/03/2020. La brève vidéo le montre une nouvelle fois grave ; grave mais différent, agacé, mordant et en même temps, ironique. Ouvrant une réunion de la cellule interministérielle de crise, suivie d’un conseil de défense  consacré à la crise et aux menaces du coronavirus, Emmanuel Macron a tenu à solder quelques comptes face caméra. «Je félicite toutes celles et ceux qui avaient prévu tous les éléments de la crise, une fois qu’elle a eu lieu. Les commentateurs en sont pleins», a-t-il déclaré depuis le sous-sol du ministère de l’Intérieur.

C’est là une attaque, aussi rare que, une pique, lancée notamment à son ex-ministre des Solidarités et de la Santé. On se souvient que le 17 mars, dans les colonnes du Monde, elle avait affirmée avoir averti le prsident de la République et le Premier ministre des la fin janvier de la gravité de la crise à venir. Des propos difficilement compréhensibles et qui ont suscité -et suscitent – de nombreuses réactions dans l’ensemble de la classe politique. La chronique de cette peu banale affaire y ajoutera la réaction d’Emmanuel Macron.

«La France s’est mobilisée et a activé ses dispositifs d’alerte avant même que l’OMS  ne sonne le tocsin», a souligné le président de la République. La France n’est qu’au «début« d’une «crise inédite», mais «l’État tient, nous serons dans la durée au rendez-vous», a-t-il garanti, en rappelant la nécessité d’une «unité de la Nation», aux côtés du premier ministre, Édouard Philippe, et du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Ce dernier a annoncé, à l’issue du conseil de défense qu’une éventuelle prolongation du confinement en France n’est pas encore « actée ».

L’heure est grave. Il  ne s’agit pas de « durcir les mesures », mais « de rendre plus stricte leur application », a-t-il ajouté. La prolongation du confinement au-delà des quinze jours déclaré lundi 16 mars par Emmanuel Macron n’est donc pas encore actée, même si l’exécutif a laissé entendre qu’il était hautement probable. Rien n’est dit, ici, quant à la recommandation du « Conseil scientifique » en charge de conseiller l’exécutif.

A demain @jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s