Le syndicat des anesthésistes-réanimateurs réclame le «confinement total immédiat »

Bonjour

21/03/2020. Prendre date. Le syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi aux autres spécialités (SNPHARE) vient de publier un communiqué dans lequel il réclame au président de la République «  un confinement total immédiat ». Voici, sans commentaire, ce document :

« Le SNPHARE, composé majoritairement de médecins anesthésistes-réanimateurs, est atterré par de la gestion de la crise sanitaire que traverse le pays. Les annonces gouvernementales en terme de prévention sanitaire ont toujours été insuffisantes et en retard au regard des enjeux. Les demi-mesures entraînent des entorses graves au confinement, la chaîne de transmission n’est pas rompue.

« Malmené depuis de nombreuses années par des mesures d’économies financières répétées, l’Hôpital, à genoux, doit soigner dans des conditions de guerre alors qu’il y a une pénurie de personnels et de matériels.

L’absence d’une capacité à faire respecter  les mesures de confinement expose à une aggravation de la situation… 

« Pourtant le confinement a fait preuve d’efficacité pour endiguer la diffusion de l’épidémie. La Chine commence à se sortir tout doucement de la crise sanitaire après deux mois d’un confinement total très strict. Nous n’avons pas les moyens de tolérer la moindre diffusion de l’épidémie : nous n’avons pas les moyens de soigner tout le monde en même temps.

« Les équipes médicales et paramédicales multiplient leurs lignes de gardes, vont travailler dans des conditions très dégradées, épuisantes physiquement et émotionnellement. N’en rajoutons pas. Le SNPHARE interpelle le Président de la République pour  demander un confinement total et effectif de l’ensemble de la population, et ce de manière immédiate et durable. C’est l’unique moyen de sauver le plus de vies possible. »

A demain @jynau

Une réflexion sur “Le syndicat des anesthésistes-réanimateurs réclame le «confinement total immédiat »

  1. C’est vraiment rageant de devoir confiner tout le monde alors qu’on pourrait confiner seulement les personnes atteintes, voire déjà de les traiter par l’Hydroxychloroquine dans le cadre ou non d’une étude randomisée. En tout cas testons au moins toutes les personnes considérées comme à risque par le HCSP, dès qu »elles ont des symptômes minimes, et arrêtons de simplement les confiner sans confirmation diagnostique, surtout si elles sont incapables de supporter ce confinement, comme les personnes âgées atteintes de troubles cognitifs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s