Covid-19. Pourquoi n’existe-t-il pas, déjà, un recensement de tous les soignants hospitalisés ?

Bonjour

C’est une demande du Syndicat de l’union française pour une médecine libre. Elle pourrait être formulée par d’autres, au nom de l’intérêt général. Ses responsables demandent instamment au Pr Jérôme Salomon, Directeur général de la santé d’inclure le décompte des soignants hospitalisés dans son bilan quotidien de l’épidémie de Covid 19.

« Il s’agit en particulier des médecins hospitaliers et libéraux, des internes et externes, des infirmières hospitalières et libérales, des aides-soignantes, dentistes, kinésithérapeutes, etc. soit tout personnel ayant fonction de soignant pendant cette épidémie, expliquent-ils. La profession dans son ensemble est largement éprouvée et doit être informée de ces chiffres au jour le jour. Ils nous permettront de mieux évaluer la situation, de revoir les mesures de protection et de mieux nous soutenir. Le recensement de tous les soignants hospitalisés est nécessaire et urgent dans ce contexte. »

Balcons et reconnaissance de la Nation

On ne dispose, dans ce domaine, que de l’initiative originale du Quotidien du Médecin – sur le site duquel les médecins contaminés par le coronavirus sont invités à ses recenser. On y compte aujourd’hui 26 mars près de quatre cents praticiens. On sait d’autre part que cinq médecins sont décédés de cette infection contractée dans l’exercice de leur métier. Il est aussi acquis, Olivier Véran, ministre de la Santé l’a formellement assuré, que cette infection sera, le cas échéant, reconnue sans discussion comme une maladie professionnelle.

On ajoutera, enfin, que la députée Émilie Bonnivard, (LR, Savoie) a annoncé  avoir déposé aujourd’hui une proposition de loi pour attribuer la légion d’honneur à titre posthume à tous les personnels morts du Covid-19 en soignant et s’occupant des autres. « Comme tous les Français, à mon petit niveau, je suis sur mon balcon à 20h00 pour les applaudir. Ce serait bien que cette reconnaissance populaire se traduise par la plus haute reconnaissance de la Nation envers ceux qui donnent leur vie », a déclaré à l’AFP la députée, qui a elle-même été malade à l’instar d’autres députés.

Cette proposition de loi vient d’être déposée sur le bureau de l’Assemblée. Elle est ouverte à la co-signature de tous les députés quelle que soit leur sensibilité politique. On pourrait imaginer qu’elle soit signée par l’ensemble, unanime, de tous les députés français.

A demain @jynau

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s