Le pouvoir exécutif va-t-il bientôt rendre obligatoire le port du masque «grand public» ?

Bonjour

03/04/2020. C’est une prescription qui devrait faire du bruit : le port du masque devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant la période de confinement mais aussi lors de sa levée. Prescription-recommandation de l’Académie nationale de médecine (qui a dû fermer son siège, rue Bonaparte, à Paris mais qui continue de publier en ligne des avis, communiqués et prises de position sur son site).

On sait que des personnes en période d’incubation (ou en état de portage asymptomatique) excrètent le virus et entretiennent la transmission de l’infection. Aussi, dans ce contexte, le port généralisé d’un masque par la population française constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur.

Recommandations officielles de l’Académie nationale de médecine :

–  en situation de pénurie de masques, que le port d’un masque « grand public », aussi dit « alternatif », soit rendu obligatoire pour les sorties nécessaires en période de confinement ;

– en phase de décroissance de la courbe épidémique, avec décision de levée du confinement à domicile de la population. Cette levée du confinement doit s’accompagner d’un maintien des mesures barrières actuellement préconisées jusqu’au contrôle de la circulation du virus attesté par l’absence de nouveau cas déclaré pendant une période de 14 jours. Dans le cadre de cette levée du confinement, le port obligatoire d’un masque « grand public » ou « alternatif » par la population devrait être maintenu

Masque « grand public » ? Les indications pratiques pour la fabrication d’un tel masque doivent être « largement portées à la connaissance de la population » recommande encore l’Académie. Qui renvoie vers des tutoriels vidéo en ligne, comme celui pédagogique, de la Société française des sciences de la stérilisation.

Puis l’Académie va plus loin :

 « En Extrême-Orient, depuis de nombreuses années, le port d’un masque anti-projection par la population est à la fois une mesure de prévention et un acte de civisme en situation d’épidémie de virus à tropisme respiratoire (notamment dans les pays les plus frappés par le virus du SRAS en 2003). Face à l’épidémie de Covid-19, cette mesure a contribué à une réduction du taux de reproduction à Taïwan, Singapour et en Corée du Sud. »

En France, conclut-elle, l’habitude n’a pas été prise de constituer un petit stock de masques anti-projection dans chaque foyer. Et d’ajouter : la pénurie de masques risquant de durer encore quelques semaines, force est de recourir, actuellement et en vue de la sortie du confinement, à l’utilisation d’un masque « grand public » ou « alternatif ».

 Prendre le temps de les confectionner durant le confinement. Avant que leur port ne soit rendu obligatoire par le gouvernement ?  

A demain @jynau

7 réflexions sur “Le pouvoir exécutif va-t-il bientôt rendre obligatoire le port du masque «grand public» ?

  1. < Avant que leur port ne soit rendu obligatoire par le gouvernement … ou conseillé par l'OMS ???

    (…) 03 aprile 2020 L'Organizzazione mondiale della sanità (Oms) potrebbe rivedere le sue raccomandazioni sull'uso delle mascherine alla luce dei risultati di un nuovo studio dell' MIT, secondo cui le goccioline emesse con un colpo di tosse o uno starnuto possono 'viaggiare' nell'aria per distanze ben più ampie di quanto si pensi: lo ha detto alla Bbc l'infettivologo David Heymann, presidente di un gruppo di consulenti dell' Oms che valuterà se – per rallentare la diffusione del virus – è necessario che un maggior numero di persone indossino le mascherine. (…)

    source:
    https://www.rainews.it/dl/rainews/articoli/Coronavirus-ipotesi-microparticelle-nell-aria-Oms-valuta-revisione-su-utilizzo-mascherine-a05c58c6-5b2e-476c-8da1-43b8eb20588c.html

    • Certo, ma in per di piu, il faut ENSEIGNER la manière de mettre , enlever, ne PAS TRIPOTER les masques.
      La majorité des gens dans la rue ont des masques remis tous les jours et font n’importe quoi avec , c’est comme les gants ce peut etre une FAUSSE SECURITE et les gents foutent du virus de partout.

  2. Une des premières choses à faire quand le virus ne sera plus là sera de réduire au silence les médecins et autres académies de médecine qui, dans un délire de mégalomanie, souhaitent imposer le port du masque pour un virus qui, si on a la malchance d’être contaminé, nous laisse 97 % de chances d’en guérir. De toute façon la parole de ces médecins tombera bientôt dans l’oubli car le second problème, après le coronavirus, sera la crise économique qui, elle, durera des années et qui, malheureusement, fera des ravages beaucoup plus grands que ceux causés par la crise sanitaire.

  3. Où sont les études randomisées qui démontrent l’utilité du port du masque ?
    D’ailleurs, en Chine le port du masque est assez répandu même hors épidémie (pollution oblige), si il avait été utile à limiter le développement de l’épidémie on aurait peut être déjà des certitudes non ?

    • il y a des ou du moins une méta-a,nalyse qui ne trouve pas d’effet. Par Tom JEfferson, de la fdn Cochrane sur la grippe « influenza ». JE ne sais qu’ne penser.
      Il faut savoir que il y a « port de masque » et port de masque;
      Il y a une technique. Ets-elle respectée ?

Répondre à Hypergol Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s